TVCOM

La Cabane à Bousval, un atelier partagé par Little Green Box, les Boudines et Kako

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 juin 2018 10:12  |   Genappe

La Semaine Bio débute ce samedi 02 juin. Comme chaque année, l'APAQ-W mise sur des ambassadeurs. Parmi eux, un seul du Brabant wallon pour cette édition. Ou plutôt une seule : Szandra Gonzalez, l'entrepreneuse à la tête de Little Green Box. Un concept de boîtes-repas bio et locales dont nous vous avions parlé à ses débuts. Plusieurs mois plus tard, Little Green Box a évolué et partage des locaux situé à Noirhat (Genappe) avec d'autres projets lancés par des petits entrepreneurs. Un endroit que l'on appelle La Cabane.

Plusieurs dizaines de boîtes par semaine

En mars 2017, Szandra Gonzalez lançait son projet Little Green Box dans sa cuisine à Bousval. Un peu plus d’an plus tard, la startup a bien évolué, notamment grâce à un crowdfunding réussi. Chaque semaine, Szandra prépare plusieurs dizaines de boites, livrées à domicile ou dans des points de dépôt, un peu partout en Belgique. Ces box zéro déchet sont remplies avec le nécessaire permettant de réaliser plusieurs repas, carnivore ou végétarien, sur base de fiches recettes. Des produits en provenance de 80 producteurs qui ne font parfois que quelques mètres avant de se retrouver dans les box, c’est le cas des légumes de la ferme de la distillerie. Car depuis quelques mois, Szandra Gonzalez s’est installée dans un atelier partagé situé à Noirhat.

La même philosophie

La Cabane, c’est son nom, 350m2 dont 100 de cuisine, accueille deux autres projets qui partagent la même philosophie. Il y a notamment Kako, le projet de chocolaterie imaginé par Pauline Vanderbeck. "J'ai démarré dans une chocolaterie au Canada, où j'ai appris à travailler le chocolat. Je n'ai pas tout de suite pensé en faire mon métier, mais cela m'a travaillé en revenant en Belgique. J'ai fait une formation et petit à petit, le projet a mûri dans ma tête. En septembre 2017, j'ai démarré". La spécialité de Kako, ce sont des billes de chocolat fourrées au caramel ou au citron-gingembre, les éclats de chocolat, les orangettes, etc. Des créations qui sont distribuées dans des épiceries situées en Brabant wallon et à Bruxelles.

Des biscuits sans allergènes

L’autre projet hébergé à La Cabane, lui, voit ses produits écoulés dans 45 points de vente en Belgique. Les Boudines, lancé par un couple de Villers-la-Ville, qui commercialise ses friandises depuis 4 mois. "L'idée première du projet, c'était de créer des biscuits au maximum sans allergènes. Le constat est venu de se dire que si un enfant, à 5 ans, ne peut même pas partager un biscuit avec les copains, qu'est-ce qu'il lui reste ? L'idée est partie de là. Il a fallu être plus créatif qu'en biscuiterie traditionnelle. Nous avons donc amande-vanille, noisette-cacao, amande-speculoos, noix de cajou-papaye et double chocolat", détaille Stéphanie Baras.

Encore de la place

La Cabane permet à ses occupants de partager matériel, réseaux, trucs et astuces et d’affronter non pas seul mais collectivement les épreuves et obstacles liés à la création d’une activité économique. Un lieu qui pourrait encore accueillir l’un ou l’autre entrepreneur puisque les occupants recherchent un quatrième voire même un cinquième projet pour les rejoindre. Il est possible de visiter la Cabane lors de la semaine bio et de découvrir ces trois projets. L’atelier sera ouvert au public ce week-end des 2-3 juin et le suivant, de 11 à 18 heures.

François Namur - Images : Adrien Broze






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte