TVCOM

La liste citoyenne LOCAL.e bouscule le monde politique traditionnel à Ottignies-LLN

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 mars 2018 10:48  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

A coté des partis traditionnels, de nouveaux mouvements voient le jour. C’est le cas à Ottignies-Louvain-la-Neuve où une nouvelle liste citoyenne s’est dévoilée. Sa particularité ? Elle ne propose pas de programme mais juste une ligne directive : celle de donner le pouvoir de décision aux citoyens et ce, durant toute une mandature.

"Notre programme c'est notre méthode"

"Face à un manque évident de confiance dans notre système politique, nous, habitants, lançons un grand appel à toutes et à tous afin de construire une liste citoyenne en vue des élections communales 2018": voilà le message lancé par cette quinzaine d'habitants d'Ottignies-Louvain-la-Neuve. Ils ne sont issus d'aucun parti politique (sauf quelques exceptions) et désirent proposer une démocratie plus participative. Pour ce faire, ils proposent différents outils afin de récolter l'avis des habitants et ce, durant toute la mandature.Mais comment le citoyen pourra faire entendre sa voix? Là, est toute la réflexion de cette liste citoyenne. Elle propose différents outils afin que les habitants puissent eux-mêmes décider de ce qui se passe dans leur commune. Trois axes majeurs seront appliqués : la transparence de l’information, le débat et enfin, la prise de décision plus directe comme par exemple, la consultation populaire. "Nous irons pas à pas évidemment, cela prendra du temps. Nous commencerons par des grands dossiers comme ceux qui concernent l'urbanisme ou la mobilité et où de nombreuses personnes sont intéressées par le débat" explique Patrick Ayoub, un des initiateurs de la liste. Une liste citoyenne qui chamboule complètement le fonctionnement politique d'aujourd'hui. "Notre programme c'est notre méthode, insiste Raphaële Buxant, initiatrice du mouvement. Nous voulons un changement radical, les citoyens doivent être les décideurs et les élus, leurs représentants."

Cette liste citoyenne est née, en partie, pour contrer le manque de confiance grandissant dans les partis politiques "traditionnels". C'est aussi une réaction face à l'absentéisme de certains électeurs. "En 2012, à Ottignies, il y a une personne sur cinq qui n’a pas voté ou qui n’a pas eu de représentant (12% d’abstention, 4% de vote blanc et 4% qui ont voté pour un parti qui n’a pas eu de représentant) détaille Julien Tigel Pourtois, initiateur de la liste citoyenne. Avec tout ce qui se passe, au niveau fédéral, régional, tous les scandales, ou encore avec la gestion de certains dossiers comme l’Esplanade, on peut craindre que certains citoyens se disent: "à quoi ça sert de voter ?" et de creuser, encore une fois, le fossé entre le monde politique et les citoyens. Si cette liste peut déjà lutter contre cette erosion, ça sera déjà une très très bonne chose."

Que des citoyens ? Presque !

Julien Tigel Pourtois, conseiller communal depuis 12 ans à Ottignies, est l'un des seuls déjà engagé dans la politique aujourd'hui. Une autre citoyenne s'était déjà présentée sur la liste "Pirate" lors des élections de 2012. Le conseiller communal siègeait sous les couleurs d'OLLN 2.0 (il a quitté le parti fin de l'année 2017). Il se dit plus que prêt à "faire de la politique autrement". "Après 12 ans de conseiller communal dans l'opposition, je vais devoir trouver un second souffle pour pouvoir justifier l'énergie que je vais donner, confie-t-il. Je veux défendre des valeurs démocratiques et je veux donner mon expérience à cette liste qui encourage plus de participation citoyenne."

La liste Local.e est portée par une quinzaine de personnes pour le moment. Elles appellent d’ailleurs les 31 347 habitants d’Ottignies-Louvain-la-Neuve à rejoindre le mouvement. Un site internet est mis à la disposition des citoyens si ils désirent découvrir cette nouvelle liste qui se présentera le 14 octobre prochain aux côtés des partis politiques plus traditionnels.

 

Florence Gusbin - Images : Adrien Broze






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte