TVCOM

Denis Van Weynbergh met le cap sur le Vendée Globe

 15 octobre 2021 16:28  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


Le Vendée Globe, plus de 40.000 kilomètres en solitaire autour du monde, la compétition la plus mythique et la plus difficile, un véritable Everest des courses au large. Un rêve à côté duquel le skipper ottintois Denis Van Weynbergh est passé, en 2020, mais qu’il devrait pouvoir accomplir lors de l’édition prochaine, en 2024. Cela grâce à un nouveau sponsor qui va l'accompagner durant quatre ans.

Une philosophie partagée

Quatre ans durant lesquels Denis Van Weynbergh va pouvoir se consacrer totalement à la voile et enchaîner les courses de l’IMOCA Globe Series avec pour objectif final, ce fameux Vendée Globe. Pour cela, il faut de l’argent, entre 12 et 16 millions d’euros pour espérer gagner l’épreuve suprême. L’Ottintois, lui, se contenterait d’1,2 million euros en misant notamment sur le voilier avec lequel il a déjà navigué ces dernières années et le réemploi de matériel. Une bonne partie de ce budget est apportée par Les Laboratoires de Biarritz, spécialisés dans les cosmétiques d’origine naturelle, dont les bureaux internationaux sont situés à Waterloo et dont le directeur est la hulpois. Ils investissent dans l’aventure, convaincus par la vision globale du skipper. La première étape de ce partenariat, ce sera déjà la Transat Jacques Vabre, entre Le Havre et la Martinique en passant par le Brésil, à partir du 7 novembre. Une course pour laquelle Denis Van Weynbergh ne sera pas seul. Il sera accompagné du Français Tanguy Le Turquais. 

No Limit 4 Us vers la Martinique

Pour la suite du projet, le skipper espère encore trouver d’autres sponsors, il mise aussi sur un crowdfunding qui vient d’être lancé. En attendant, il a décidé de faire un geste pour la bonne cause en apposant le nom d’une association à celui de son bateau pour la Transat Jacques Vabre. Il a choisi l’ASBL rixensartoise No Limit 4 Us qui oeuvre pour les jeunes porteurs de handicap. 

Après cette Transat, d’autres courses attendent Denis Van Weynbergh, et notamment la célèbre Route du Rhum vers la Guadeloupe.

François Namur - Images : Adrien Broze










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte