TVCOM

Wavre - Auderghem en 18 minutes : le Conforto 3 efface les bouchons

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 mars 2018 15:14  |   Wavre

L'E411 en direction de Bruxelles, un véritable cauchemar pour les automobilistes en heure de pointe. Environ 2000 automobilistes y circulent toutes les heures, les ralentissements se multiplient et se prolongent de plus en plus. Face à cette situation, les TEC ont décidé de mettre en place une nouvelle ligne de bus express, Conforto 3. Celle-ci vient compléter les lignes Conforto et Conforto bis reliant déjà Louvain-la-Neuve à Bruxelles.

Un partenariat gagnant entre Walibi et les TEC

Cette nouvelle ligne, quant à elle, démarrera de Walibi pour relier la capitale, à Herrmann-Debroux, où les services de la STIB prennent le relai. Un partenariat a été conclu entre les services de transport et le parc d'attraction de Wavre. Les navetteurs pourront laisser gratuitement leur voiture dans le parking de Walibi et, de leur côté, les bus seront floqués d'un wagon de montagnes russes, faisant ainsi la promotion du parc.

Fréquence soutenue en heures de pointe

Tout le monde y trouve son compte et les voitures ne gênent pas les visiteurs de Walibi, les lignes n'étant en service qu'en période scolaire et pas pendant les week-ends. Trois bus par heure circulent en direction d'Auderghem le matin entre 6h et 9h30. Le soir, la même fréquence est maintenue en direction de Walibi entre 15h30 et 19h, un trajet aller-retour est également effectué à midi.

Gain de temps considérable

Ces bus aux allures d'attractions foraines ont un atout de taille : ils peuvent emprunter les bandes d'arrêt d'urgence lorsque les premiers bouchons apparaissent, à une vitesse limitée à 50 km/h. Le trajet, censé durer 20 minutes, permet ainsi de gagner une demi-heure sur le temps de trajet en heures de pointe. La promesse est tenue : nous aurons mis 18 minutes exactement pour atteindre Auderghem. Le bus n'effectue aucun arrêt entre les points de départ et d'arrivée, à contrario des deux lignes déjà existantes, qui comptabilisent déjà plus de 1600 et 1300 navetteurs quotidiens.

Florentin Franche - Images : Samy Lamloum






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte