TVCOM

Braine-l'Alleud : la commune couvre l'audit énergétique de votre habitation

 27 janvier 2022 15:24  |   Braine-I'AlIeud


A Braine-l’Alleud, 37% des émissions de CO2 sont issues de l’habitat. Le parc de logements est plutôt ancien : plus de 70% date d’avant 1982. Pour améliorer les performances et tendre vers les objectifs climatiques, il faut rénover. La première démarche, indispensable, c’est de faire réaliser un audit énergétique, qui coûte entre 900 et 1000 euros. La Région wallonne intervient déjà pour financer une partie de son coût, mais à Braine-l’Alleud, on a décidé de largement augmenter cette prime.

Une prime triplée

Pour certaines catégories de revenus, la prime sera ainsi triplée. Cela signifie que pour les ménages gagnant moins de 42 000 euros par an, soit 70% de la population de la commune, l'intégralité du montant de l'audit sera pris en charge. Cette intervention communale doit servir d’incitant aux ménages, notamment ceux aux plus faibles revenus. Mais attention, la commune a décidé, pour éviter certains effets pervers, de ne verser la prime qu’a posteriori. Il faudra donc effectuer la première phase de travaux recommandés par l'audit endéans les deux ans et présenter une facture pour se voir rembourser. 

Une commune active au niveau énergétique

Cette prime, c’est un des axes d’actions de la commune de Braine-l’Alleud en matière d’énergie. La commune s’est lancée dans plusieurs projets importants, comme la rénovation de chaudières, la construction de bâtiments énergétiquement performants comme la piscine et l'installation de bornes de recharge électrique. A terme, on en comptera une cinquantaine sur le territoire. Braine-l'Alleud misera aussi sur le photovoltaïque. Avec une installation sur les toits du centre administratif qui fournira l’équivalent de la consommation de 60 ménages, mais surtout avec le gros projet SODEVER, l’équivalent de la consommation de 20% de la population de la commune y sera produite grâce au photovoltaïque. Une énergie qui sera surtout utilisée par UCB. Durant l’hiver prochain, une thermographie aérienne du territoire sera également réalisée.

François Namur - Images : Patrick Lemmens








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte