TVCOM

Un jugement qui ne contente qu'à moitié les pompiers volontaires de Nivelles

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 janvier 2020 16:55  |   Nivelles


Cela fait des années que des pompiers volontaires de Nivelles réclament une indemnité pour les gardes à domicile effectuées depuis 2004 et jusqu'au passage en zone de secours unique. La Cour du travail de Bruxelles leur a en partie donné raison, ce lundi, en leur accordant une allocation pour ces fameuses gardes. Mais pour une rémunération bien moindre que ce qu'espéraient les pompiers : environ un euro de l'heure.

Peut-être pas la fin du dossier

On se situe bien loin de la quinzaine d’euros réclamés. Pour l’ensemble des pompiers concernés et en comptant les rétroactes, on se situerait donc sur un montant global de 550 000 euros au lieu des millions évoqués à un moment. Auparavant, les pompiers volontaires avaient déjà obtenu la rémunération à 100% de leurs gardes en caserne et ils devraient bientôt percevoir un sursalaire les nuits et le week-end. Est-ce la fin du dossier ? Pas sûr. Les pompiers peuvent se pourvoir en cassation, d’autant qu’un jugement différent a été prononcé par la Cour du travail de Mons, récemment. 

La Ville de Nivelles peut aussi aller en cassation. Une réunion est programmée cette semaine, durant laquelle le dossier sera analysé. Une décision sera prise à ce moment.

François Namur - Images : Patrick Lemmens










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte