TVCOM

9 décès à déplorer à la résidence Nos Tayons à Nivelles

 07 juin 2021 12:00  |   Nivelles


Il y a maintenant trois semaines que le virus a franchi les portes de la résidence Nos Tayons à Nivelles. Bilan : neuf résidents sont décédés début juin, sur seulement deux journées.

Jeudi dernier, un troisième testing a été effectué sur les résidents et les membres du personnel qui avaient présenté un résultat négatif au précédent testing. À noter que les réisdents et le personnel sont répartis entre les étages du bâtiment pour freiner la circulation du virus. Seul un nouveau cas a été détecté au rez-de-chaussée, preuve que le Covid y circule moins. Au premier étage en revanche, on totalise 12 cas supplémentaires chez les résidents, 6 chez le personnel.

Compartimenter pour freiner le virus

Des opérations de cohortages ont été menées ce week-end avec l'aide de la Protection civile pour séparer les seniors positifs des négatifs. "On espère que ça permettra de freiner le virus, parce que c'est un peu difficile pour les résidents qui sont parfois désorientés", indique la présidente du CPAS, Colette Delmotte.

L'hypothèse selon laquelle il y aurait deux sources de contamination reste à l'ordre du jour. Selon les deux premiers testings, il s'était avéré que le personnel avait contracté le variant britannique tandis que le variant indien circulait chez les résidents. "On nous a refusé de vérifier si c'était encore le cas lors du 3e testing", regrette la présidente du CPAS, qui aurait souhaiter s'assurer qu'il n'y a pas de contamination de personnel à résidents et inversément.

Colette Delmotte ajoute que les neuf personnes décédées étaient déjà très fragilisées, avec des paramètres de co-morbidité. "Dans les neufs cas, tous âgés de 87 ans ou plus, jusqu'à 97 ans, c'était une désaturation très rapide. Le matin, ils allaient bien, avec parfois des symptômes très légers, et leur état se dégradaient très rapidement". Pour cette même raison, la majorité des résident sont décédés dans l'établissement même, sans même avoir pu rejoindre l'hôpital. Un nouveau testing sera organisé ce jeudi. Néanmoins, les derniers résultats semblent encourageant. 

Florentin Franche