TVCOM

Recensement des oiseaux dans les jardins : des chiffres inquiétants

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 04 fevrier 2020 16:37  |   Brabant wallon


Ce week-end, Natagora organisait la 17ème édition de "Devine qui vient manger au jardin". Une vaste opération de recensement des oiseaux dans les jardins des particuliers en Wallonie et à Bruxelles.

Près de 350.000 oiseaux observés 

Malgré une météo peu propice, 18.400 participants ont été au rendez-vous avec déjà plus de 7.000 jardins encodés ce lundi 3 février. Huit des dix espèces d’oiseaux communs habituellement observés dans le top 10 sont en dessous de leur moyenne. Trois d’entre elles atteignent même leur minimum historique, il s'agit du merle noir, des tourterelles turques et des pinsons des arbres. Six espèces subissent une érosion continue de leur population au fil des années : l’étourneau sansonnet, le verdier d'Europe ou encore le moineau domestique.

La meilleure nourriture pour les oiseaux, c'est la nature

Bien que nous puissions leur venir en aide avec des mangeoires et des boules de graisse, les oiseaux peuvent très bien se débrouiller sans nous ! Pour autant qu'on laisse une place à la nature... Pour eux, les graines et fruits des plantes sauvages, les pommes et poires de nos vergers, les petits insectes du sol et du bois, les vers de terre et escargots restent la meilleure source d'alimentation, même en hiver. D'où l'importance, rappelle Natagora, de favoriser la biodiversité dans les jardins. Plus votre jardin est naturel et diversifié, plus vous pourrez y rencontrer d'espèces!

Thibault van Raemdonck - images: Philippe Michaux










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte