TVCOM

Abandon de furets : "des animaux méconnus et peu éduqués quand ils arrivent au refuge"

 26 juillet 2022 16:05  |   Rebecq


Créée il y a plus de vingt ans par Christine Merdjan, la Ligue Nationale pour la Protection du Furet recueille des furets abandonnés, les stérilise, les éduque et communique aux particuliers les bons gestes à adopter lorsqu'on détient un furet. C'est un travail nécessaire car les petits mustélidés sont victime du manque de connaissance et sont bien souvent abandonnés. 

Une année 2022 compliquée

"J'ai reçu récemment trois portées de furetons abandonnés... Je crois que cette année, c'est la pire année depuis que j'ai commencé. Il y a eu beaucoup de reproduction de furets durant le covid. Des reproductions qui ont continué cette année mais, le problème, c'est que maintenant il y a peu ou plus d'acheteurs et donc ils sont souvent abandonnés", nous explique Christine Merdjan, présidente du refuge. 

Selon Christine, un des problèmes est le manque de conseil et de connaissance sur le furet. Il est, par exemple, souvent confondu avec la fouine qui est un animal sauvage alors que le furet est un animal exclusivement domestique. 

Les bons gestes à adopter

Avant de recueillir un furet, il est donc nécessaire de s'informer sur l'animal et sur ce dont il a besoin au quotidien. Il faut disposer d'une cage comme le précise Christine : "le furet doit être mis dans sa cage quand vous n'êtes pas là pour éviter tout problème. Dans la cage, il doit y avoir une litière qui doit être nettoyée régulièrement ainsi qu'un hamac, de quoi manger et de quoi boire." L'animal doit aussi être sorti régulièrement, plusieurs heures par jour, pour pouvoir se défouler, sans quoi il risque de devenir agressif. "C'est une des causes d'abandon. Les gens mettent de la litière partout, ce qui est ingérable, ne les sortent pas donc le furet devient agressif et puis il est finalement abandonné."

La Ligue Nationale pour la Protection du Furet héberge pour l'instant une cinquantaine de furets. Plusieurs d'entre eux sont mis à l'adoption.

Delphine Gheysen - Images : Dominique Tournay








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte