TVCOM

Sur les pas de Marthe Donas à Ittre

 18 juillet 2022 11:44  |   Ittre


La peintre d'avant-garde Marthe Donas a de nombreux liens avec Ittre. Elle a effectué plusieurs séjours dans la commune brabançonne au cours de sa vie et y a peint. Aujourd'hui, un Musée y porte son nom. C'est la seule institution d'art moderne belge dans notre province. Les oeuvres de nombreux artistes et surtout d'artistes féminines y sont régulièrement exposées, mais durant tout l'été, c'est bien la carrière de Marthe Donas et surtout sa relation avec Ittre qui y sont au centre de l'attention. 

L'Irlande lui montre sa voie

Née à Anvers en 1885, Marthe Donas commence très tôt à peindre. Mais sa passion n’est pas acceptée par sa famille, ses débuts sont difficiles. Pendant la première guerre mondiale, la maison familiale est bombardée. Plutôt que d’aller aux Payas-Bas avec les siens, Marthe décide de partir en Irlande. Une décision qui change sa vie. Elle va y découvrir le travail sur les vitraux dans un atelier spécialisé. 

A Ittre pour se reposer

Pour Marthe, c’est un premier contact avec l’abstraction, suivi directement après par une découverte du cubisme. A Paris, elle côtoie André Lhote et le sculpteur Alexandre Archipenko. Ils lui apportent leur soutien et influencent son travail. Membre du groupe de Puteaux, elle commence à faire parler d’elle avec des expositions importantes à Genève et Berlin. Ses expérimentations se poursuivent, mais Marthe Donas a des problèmes de santé. Elle effectue plusieurs séjours à Ittre dans la Maison Bauthier, propriété de la famille de son mari. L'artiste y peint des scènes de la vie quotidienne et des paysages. 

20 ans sans peindre ! 

Cette période ittroise fut ressourçante, pour Marthe Donas, mais aussi épuisante. Elle doit s’occuper de l’entretien de la maison Bauthier, devient maman, son mari connaît des difficultés financières. Elle perd le fil de la création et s’arrête de peindre durant 20 ans. Ce n’est qu’après la guerre, en 1947, qu’elle se replonge dans son art. Elle signe enfin ses oeuvres de son nom complet. S’inspirant toujours des scènes de la vie quotidienne, elle développe sa propre abstraction quasi spirituelle. Un cheminement qu’elle va poursuivre jusqu’à sa mort en 1967.

Voilà pour la riche histoire de Marthe Donas, à découvrir à travers cette exposition dans le musée qui porte son nom, à Ittre, jusqu'au 21 août. Le Musée proposera ensuite, du 27 août au 02 octobre, une nouvelle exposition qui s'intéressera à la période irlandaise de l'artiste.

François Namur - Images : Dominique Tournay








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte