TVCOM

Budget provincial: impact important du financement de la zone de secours

 25 novembre 2021 16:31  |   Brabant wallon


C'est lors d'une séance en viséoconférence, pour respecter les mesures sanitaires, que le budget provincial a été présenté cet après-midi. Un budget à l'ordinaire (164 millions d'euros) directement impacté par le financement de la zone de secours désormais pris en charge par la province selon la volonté de la Région wallonne. Concrètement, ça représente un montant de plus de 8,5 millions en 2022 et plus de 13 millions d'euros d'ici 2024. Des sommes colossales qui permettront de soulager les finances des communes mais qui imposent des choix. Notamment une manière plus efficace de travailler au sein de la province et l'abandon de certains projets dont le Cube qui se voulait être un incubateur d'idées et de projets.

Pas de diminution pour l'ISBW

Le collège a aussi décidé de diminuer de 5% les aides aux partenaires historiques. Une diminution qui concernait donc aussi l'intercommunale sociale du Brabant wallon. Mais, face aux difficultés financières de l'institution, le collège est revenu sur sa décision. La dotation reste identique (2,454 millions en tenant compte de l'indexation). L'intercommunale qui pourra en outre occuper des locaux dans le bâtiment qui était destiné à accueillir le Cube sur le site provincial de Wavre. De quoi faire des économies en terme de location.

La supracommunalité (5,250 millions) reste au coeur du budget provincial avec notamment le réseau cyclable provincial, le corridor cyclable ou encore la lutte contre les inondations et le maillage écologique. Au niveau du budget extraordinaire, on pointera trois grands dossiers: la construction d'un nouveau bâtiment et la rénovation de locaux à l'Institut provincial d'enseignement technique à Nivelles (7,10 millions). Toujours au niveau infrastructure, un nouveau bâitment est prévu pour l'IMP d'Hévillers (6,795 millions). De nouveaux bâtiments devront accueillir et héberger des personnes handicapées d'ici quelques années. Enfin, le projet de nouvelle piscine au domaine provincial du Bois des Rêves à Ottignies sera remplacé par un Spray Park et un mini-golf paysager (2 millions d'euros).

Pierre Thirion










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte