TVCOM

Pénurie de kot à prix abordable : l'AGL dénonce, l'UCL assure qu'elle construit

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 07 juin 2018 17:33  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

A l'heure où les étudiants entament des démarches pour trouver un kot pour l'année prochaine, l'AGL, l'assemblée générale des étudiants de Louvain, à partager les résultats de sa dernière enquête concernant les logements dans la cité universitaire. Les 1755 étudiants sondés estiment qu’il n’y a pas assez de logements à prix abordable. L’AGL lance un appel à tous les acteurs du logement pour entamer une concertation.

L'enquête

L'AGL a sondé 1755 étudiants à Louvain-la-Neuve. A travers 55 questions, ils ont parcouru la problèmatique des logements dans la cité universitaire. "28% des étudiants qui ne kotent pas disent ne pas le pouvoir pour raison financière (45% quand on compte celles et ceux qui disent ne pas vouloir faire supporter cette dépense à leurs parents)" annonce l'AGL.

A ces résultats viennent se rajouter 42% des étudiants qui estiment le rapport qualité-prix de leur kot « moyen » voire « mauvais ». "UCL Logement s'en tire bien avec peu de « mauvais », mais les agences privées sont pointées du doigt ce qui est inquiétant quand on sait qu'elles possèdent la moitié du parc immobilier" dénonce l'AGL.

Une situation qu'il faut changer à tout prix selon les membres de l'AGL. Pour eux, la solution se trouve entre les mains de l'UCL : "Si il y a plus de logements UCL à prix démocratique, cela régulera le marché de l'immobilier et les autres acteurs privés devront diminuer leur prix" estime le Secrétaire général de l'AGL, Mathieu Fraipont.

"Nous atteindrons les 600 logements de plus"

De son côté, l'UCL tient la promesse faite en 2008 : construire 600 logements de plus. "À l'heure actuelle, plus de 350 kots ont été construits. Nous avons déjà bâti plus de logements que ce qui était prévu pour la première phase. 150 logements (sur les sites de Woluwé et de LLN) seront accessibles pour la rentrée 2020, assure le Vice-recteur aux Affaires étudiantes, Didier Lambert. Nous atteindrons le quota des 600 logements en additionnant nos constructions et celles de l'immobilière sociale, Notre Maison."

Un calcul qui laisse les étudiants mécontents. "Certes, plusieurs constructions sont prévues à Louvain-la-Neuve, mais elles seront gérées par des agences privées ou par Notre Maison, qui pratiquent des prix supérieurs à ceux de l'UCL" commente Blaise Mottoule, Vice-président AGL. A cela répond l'université : "Nous ne voulons pas être le seul acteur du logement à Louvain-la-Neuve."

L’assemblée générale des étudiants lance un appel à tous les acteurs du terrain, public comme privé, pour établir une politique de logement au sein de la cité universitaire. Une invitation acceptée du côté d’UCL Logement et de l’association des habitants. Beaucoup d’autres acteurs devraient se retrouver autour de cette table.

Florence Gusbin - Images : Dominique Tournay






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte