TVCOM

Un foulard plutôt qu'une cravate : le Roi a rendu visite aux scouts !

 24 avril 2018 13:40  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

Sa Majesté le Roi Philippe a répondu à l'invitation de la Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique à participer à l'une ou l'autre animation prévue dans le cadre du rassemblement 'Be Scout' qui s'est tenu ce samedi 21 avril à Louvain-la-Neuve.

Une visite surprise avant celle du Roi

Alors que tout le monde attendait le Roi, c'est le Premier Ministre qui a fait la première partie de l’événement, une apparition de quelques minutes histoire de ne pas voler la vedette à sa Majesté. Charles Michel a salué les jeunes présents et a fait quelques selfies. Puis il est reparti car il était attendu au parc d'attractions, Walibi.    

La délégation royale est arrivée vers 12h30 à la ferme du Biéreau. Le Roi a été chaleureusement accueilli par les scouts. Il a pris le temps de les saluer.


Le Roi, sans costume, ni cravate

Accueillie par le gouverneur du Brabant Wallon, le Bourgmestre d'Ottignies, le recteur de l'UCL et des centaines de jeunes scouts, rarement une visite royale ne fut aussi décontractée ! Le Roi ne portait ni costume, ni cravate, ce que les scouts ont de suite rectifié en lui proposant d'enfiler un foulard semblable à celui de Baden-Powell.    

Quoi qu'il en soit, pour intégrer une meute, il faut être en uniforme et puisque le Roi avait émis l'envie de  se fondre dans une troupe pour participer à quelques activités, il lui fallait cet équipement minimum. Le Roi a d'abord partagé un peu de temps avc une troupe de Mont-sur-Marchienne.  

Après la réunion chez les louveteaux, il s'est dirigé vers les éclaireurs pour un jeu d'énigme : une escape room dans laquelle le Roi a mis, de bonne grâce, les mains dans des gants mystérieux.  

Le Roi Philippe est reparti comme il est venu décontracté, mais toujours sans totem. Pour la petite histoire  le dernier Roi des Belges à en avoir porté un est Baudouin qui le samedi après-midi assistait aux réunions  sous le totem d'"Aigle Royal".

Nathalie Wacquez - Images : Samy Lamloum