TVCOM

À 15 ans, Maxime va partir étudier un an aux USA

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 août 2018 10:39  |   Nivelles

Ce 22 août, Maxime va s'envoler pour les États-Unis. Ce jeune Nivellois de 15 ans va faire sa quatrième année secondaire à Ludington, dans l'état du Michigan. Il part dans le cadre du programme Expedis proposé par WEP.

"L'Amérique, je veux l'avoir et je l'aurai!"

Le jour J approche à grands pas pour Maxime Grenier. Cette année, il ne fera pas sa rentrée des classes à son école, l'Institut de l'Enfant-Jésus à Nivelles, mais bien à Ludington, aux États-Unis. Un projet qui se prépare depuis un an et qui va enfin se concrétiser. "C'est une grande opportunité pour apprendre l'anglais. La culture américaine m'attire beaucoup. J'y vais aussi pour grandir moralement, faire de nouvelles rencontres et pour montrer que je suis capable de vivre tout seul" confie Maxime.

Passeport, visa, carte de crédit, valise, affaires de foot, Maxime est quasiment prêt pour la grande aventure. Il a d'ailleurs déjà contacté l'équipe de foot de son école américaine afin de poursuivre sa passion là-bas. Sur son ordinateur, il nous montre les photos de sa famille d'accueil, de leur maison, et de sa future chambre,... Une expérience que sa famille suivra depuis Nivelles. "C'est aussi un projet de famille. On l'a bien soutenu dans sa démarche, et son petit frère est très impatient de voir comment il va vivre cette année là-bas" explique Joëlle Dauwe, la maman de Maxime.

Expedis : le programme qui en séduit plus d'un

La plupart des jeunes partent pour faire une deuxième rhéto, mais ici, Maxime a choisi le programme Expedis. Ce dernier propose à l'étudiant de partir pendant ses années secondaires.

Un programme qui a ses avantages puisque l'année réalisée en Amérique est directement comptabilisée dans son parcours scolaire belge. "À 18 ans, quand on refait une rhéto, on perd un an. Tandis qu'avec Expedis, cela nous permet de revenir et de se remettre directement [dans notre parcours scolaire] sans "doubler" une année" explique Maxime. Ce projet Expedis a été créé en 2011 par la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Près de 210 jeunes ont fait le choix de vivre cette expérience avant, plutôt qu'après la rhéto. C'est 40% de plus par rapport à 2016" nous écrit Adrien Buntinx, le directeur communication de WEP. 

Ils sont plus de 570 jeunes à s’envoler avec WEP cette année, dont 85 Brabançons. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter pour l’organisation, qui souffle ses 30 bougies cette année! 

Plus d'informations sur www.wep.be

Laura Jadot - Images : Samuel Francis

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte