TVCOM

Parlement Jeunesse : qui joue au député ?

 12 fevrier 2018 16:01  |   Braine-I'AlIeud

Ils sont âgés de 17 à 26 ans et sont ministre, député ou encore journaliste... du moins pour cette semaine seulement ! Ce lundi, la 22ème édition du Parlement Jeunesse débutait à Bruxelles. Durant une semaine, plus de cent jeunes participent à cette simulation parlementaire.

Pas en Belgique mais en Péjigonie

"Le Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles est une simulation parlementaire, soit un grand jeu de rôle se déroulant dans un état fictif" détaille les organisateurs. Les jeunes peuvent donc légiférer sur l'ensemble des matières touchant la vie des citoyens.

Ces députés péjigoniens débatteront de quatre projets de décret cette semaine : l'instauration d'une information libre et de qualité par une collectivisation du pouvoir médiatique, une possible mobilité verte, l’implantation d’un système alimentaire responsable et l’encadrement de l’édition du génome humain.

Pas de couleur politique

"Le Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles n'est l'animal d'aucune formation politique" souligne les organisateurs. Durant la simulation, les députés sont répartis en quatre groupes (deux dans la majorité et deux dans l'opposition). "Ces groupes ne sont pas représentatifs d'une idéologie ou d'une ligne de parti" précise-t-on encore.

Ce Parlement jeunesse est loin d'être Belgo-belge. Le Québec, le Jura suisse, le Val d'Aoste (Italie), la Louisiane, Madagascar, le Luxembourg ou encore le Cambodge et la Tunisie ont envoyé leurs jeunes francophones à cette simulation qui réunit, ainsi, des avis et des regards différents afin d'enrichir le débat.

 Sophie Voglaire - Images : Samy Lamloum - Texte : Florence Gusbin