TVCOM

Nivelles mise sur des cimetières nature

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 02 novembre 2017 11:03  |   Nivelles

En Wallonie, 126 cimetières sont à présent labellisés Cimetière Nature par le ministre René Collin. Cela signifie que ces cimetières font la part belle à la biodiversité en respectant certains critères, comme la végétalisation des lieux, l'installation de certaines espèces, de nichoirs, d'hôtels à insectes ou encore une meilleure gestion des eaux et déchets. Sans oublier, évidemment, un travail sans produits phytosanitaires. Quinze cimetières brabançons wallons sont labellisés. L'une des communes qui se distingue particulièrement, c'est Nivelles, puisque trois de ses cimetières ont obtenus le plus haut niveau du label : Baulers, Bornival et Nivelles.

Finis les pesticides et herbicides

La commune brabançonne place ainsi trois de ses six cimetières au niveau 3 du label wallon. L'administration communale et les élus ont mené une réflexion globale à propos de ces lieux de mémoire, ces dernières années. "A Bornival, par exemple, le lieu était saturé. Nous ne pouvions pas étendre le cimetière à cause du dénivelé important. Dès lors, nous avons décidé de réorganiser l'endroit, ce qui nous a permis de récupérer 60 places", précise Pierre Huart, le bourgmestre aclot. Cette réorganisation est passée par la suppression de certaines concessions expirées. Par la même occasion, la Ville de Nivelles a changé sa manière de gérer les lieux ainsi que leur aspect. Pour atteindre le niveau 3 du label Nature, certains critères sont, en effet, à respecter. "Il y a une diversification de la végétalisation des cimetières. Nous avons verdurisé les allées, installé du lierre grimpant sur les murs, des vivaces dans certains parterres. Des nichoirs pour les oiseaux et les chauve-souris ainsi que des hôtels à insectes ont été installés. Et puis, nous avons formé notre personnel et sensibilisé le public avec des panneaux didactiques expliquant notamment que nous avons arrêté l'usage de pesticides et quelles alternatives sont possibles pour nettoyer les tombes", décrit Maïlis Neuwels, la conseillère en environnement de la Ville de Nivelles.

Une démarche lancée en 2013

Cette démarche suit une logique lancée depuis quelques années avec un plan communal de développement de la nature, un Agenda 21 et un plan de gestion différenciée. Les communes sont amenées à changer leurs habitudes et leur façon de travailler avec l'interdiction des herbicides et autres produits phytosanitaires, mais la Ville de Nivelles a voulu prendre les devants. "Nous avons anticipé, en arrêtant l'utilisation des pesticides dès juin 2013 dans les espaces publics, ce qui nous a amené à trouver toutes les alternatives possibles", explique l'échevin du développement durable, Pascal Rigot. Ces alternatives ont un coût, puisque le nombre d'employés dédiés aux cimetières a été doublé. Mais ces actions sont très favorables à la biodiversité. Et visuellement, beaucoup trouvent que les cimetières sont bien plus jolis. Même si cela ne fut pas facile à accepter au départ pour une partie de la population, les mentalités semblent à présent évoluer. Cette année, ce sont les cimetières de Bornival, Baulers et Nivelles qui ont reçu le niveau 3 du label Nature. Mais à terme, la commune compte bien atteindre ce grade avec l'ensemble de ses 6 cimetières.

François Namur - Images : Adrien Broze






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte