TVCOM

Louvain-la-Neuve : 3300 manifestants à la Global Climate Strike

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 15 mars 2019 17:36  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve - Louvain-la-Neuve

La mobilisation pour le climat ne faiblit pas. Aujourd'hui, 15 mars, un appel à la grève mondiale pour le climat avait été lancé. Des manifestations ont eu lieu un peu partout dans le monde. En Brabant wallon, une marche a rassemblé 3300 personnes.

Les scientifiques pour amplifier le message

Dans la cité universitaire, la manifestation se voulait intergénérationnelle. Comme la semaine dernière, de nombreux enfants, adolescents, jeunes et moins jeunes adultes se sont mobilisés pour appeler à des mesures concrètes et urgentes de lutte contre le changement climatique. Il y avait aussi des blouses blanches dans la foule : celles de scientifiques de l'UCLouvain. Ceux-ci ont apporté un poids supplémentaire au message d'urgence lancé depuis des semaines par les élèves et les étudiants. "Depuis des décennies, les scientifiques parlent mais ne sont pas entendus par les politiques", assène Christine Frison, vice-présidente du Corps Scientifique de l'UCLouvain. "Ce que les jeunes ont réussi à faire depuis 10 semaines, c'est une prouesse ! Joindre notre voix à celle des jeunes pourrait contribuer à amplifier le message et peut-être, être entendus".

Des débats et une sensibilisation

Au-delà de la manifestation, le Corps Scientifique a aussi profité de la journée pour sensibiliser directement dans les auditoires. "On a voulu partager nos connaissances scientifiques via une grande conférence avec tous les experts de l'UCLouvain en matière climatique. Il y avait un auditoire rempli par plus de 500 étudiants et un grand débat s'est produit. Nous avons aussi diffusé une présentation adressée aux assistants de l'université pour les inviter à prendre 20 à 30 minutes des temps de cours du jour pour parler des changements climatiques et initier des débats avec les étudiants", précise Christine Frison.

L'Esplanade occupée

La manifestation débutée sur la place de l’université et co-organisée par différentes structures étudiantes a fait le tour de Louvain-la-Neuve avant revenir à son point de départ, où des discours ont eu lieu, notamment d’élèves de secondaire. Les organisateurs ont ensuite invité ceux qui le souhaitaient à participer à une action de désobéissance civile, une occupation de L’Esplanade. Invitation suivie par plusieurs centaines de manifestants qui sont entrés dans le centre commercial pour y chanter des slogans pendant plusieurs minutes. Une occupation pacifique et sans débordement.

François Namur - Images : Patrick Lemmens






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte