TVCOM

Deux jours ne freineront pas l'épidémie mais sont bienvenus, pour le directeur des Hayeffes

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 octobre 2020 14:18  |   Mont-Saint-Guibert


Deux jours de congés supplémentaires dans les écoles lors des vacances de Toussaint, c'est la décision prise par la ministre francophone de l'Education, Caroline Désir. Les congés seront prolongés jusqu'au 11 novembre inclus. Une mesure qui doit soulager les écoles et freiner la propagation du virus. Comment cette décision est-elle accueillie par les directeurs ? 

Pas une solution miracle

Pour Thomas Jadin, le directeur du Collège des Hayeffes à Mont-Saint-Guibert, et par ailleurs président de l'Adibra, l'Association des directeurs de l'enseignement secondaire catholique de Bruxelles et du Brabant, ces deux jours sont les bienvenus, mais ils ne freineront pas l'épidémie et ne résoudront pas tous les problèmes que les établissements scolaires rencontrent actuellement pour proposer des conditions d'enseignement acceptables. 

Au Collège des Hayeffes, 10% des élèves et des enseignants sont actuellement absents, malades ou en quarantaine. Mais l’école s’en sort bien par rapport à d’autres établissements où la situation est extrêmement compliquée. Pour Thomas Jadin, il faudra sans doute prendre de nouvelles mesures. 

François Namur - Images : Philippe Michaux










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte