TVCOM

Derniers doutes levés pour la piscine olympique du Blocry

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 06 avril 2021 14:20  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


C'est un gros "ouf" de soulagement pour Louvain-la-Neuve, le recours introduit en extrême urgence par le consortium "Swim Team Blocry 2.0" a été rejeté par le Conseil d'État. Le groupe contestait la décision prise par la Ville dans le cadre du marché public pour la construction de la piscine du Blocry. Le Conseil d'État n'a pas entendu les arguments du consortium, le bassin est à nouveau sur les rails.

Une piscine plus grande et modulaire

Du haut de leurs 40 ans, les deux piscines actuelles du Blocry avaient besoin d'un sérieux coup de lifting. Pour répondre à la demande, c'est tout un nouveau bassin de 50 mètres par 25 qui leur succédera. Une piscine aux dimensions plus importantes, et plus écologique aussi puisqu'une attention particulière a été portée sur l'optimisation énergétique de celle-ci. La conception modulaire du bassin permettra en outre d'adapter la piscine selon les besoins du public.

La future piscine olympique intégrera le complexe sportif de Blocry, le long du boulevard de Lauzelle, aux côtés du récent hall d'athlétisme indoor. Le centre sportif vise l'accueil de compétitions de haut niveau tout en préservant l'accueil des pratiquants de tous niveaux. Coût total des opérations : environ 16 millions d'euros, appuyés par divers subsides de la Ville, de la FWB, de l'UCLouvain, de la Province, ainsi qu'une enveloppe wallonne de 4,5 millions d'euros.

Fin du chantier à l'horizon 2024

Prochaine étape : la délivrance du permis pour la piscine. Il faudra encore compter 6 à 8 mois pour établir les plans d'exécution, qui définissent la réalisation du bâtiment, puis encore approximativement 9 mois  pour la demande et l'octroi d'un permis, selon les estimations du directeur du Blocry. Ce dernier estime que les travaux devraient débuter fin 2022 et pour une durée de deux ans. Autrement dit, les premiers coups de brasse devraient être donnés d'ici fin 2024.

Florentin Franche










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte