TVCOM

Un speed Marathon pour la Zone de Police de Waterloo

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 19 avril 2018 16:39  |   Waterloo

Comme 137 autres zones de police en Belgique, celle de Waterloo a participé, ce 18 avril, au marathon contre la vitesse au volant. Une opération de lutte contre les excès de vitesse au volant, à l'échelle européenne. Un dispositif particulièrement important a été mis en en place : radars mobiles, motards, et toute une équipe de policiers prêts à intercepter les contrevenants.

54 en infraction

Sur la zone de police de Waterloo, 1325 véhicules ont été 'détectés' par le faisceau du radar mobile, parmi eux, 54 étaient en infraction.32 d'entre eux ont été interceptés. L'occasion aussi pour les policiers de rappeler aux conducteurs les risques que prooquent leur conduite pour eux et pour les autres usagers. La vitesse excessive est responsable de la moitié des accidents mortels et d'un tiers des accidents avec blessés graves. En agglomération, ces excès de vitesse sont particulièrement sévèrement sanctionnés. En zone 50, l'amende va de 53 à 273 euros. A partir de 80 kilomètres/heure en agglomération, c'est le retrait de permis et souvent le passage par la case tribunal de police. Certaines amendes pouvant être réclamées sur place : "les personnes qui ne sont pas domiciliées en Belgique, même si elles ont la nationalité belge, sont dans l'obligation de payer l'amende en liquide ou par carte bancaire directement sur le lieu du contrôle", nous explique Laurent Leroy qui dirige l'opération .

Parfois d'autres infractions

Il n'est pas rare non plus que ces amendes soient majorées par le fait que d'autres infractions refassent surface à cette occasion, puisqu'une fois dans les mailles du filets , les policiers procèdent à un contrôle approfondi. Gare à ceux qui n'ont pas leurs documents dans leur boîte à gants. "Ces contrôles de vitesse nous donnent l'occasion de constater également les défauts d'assurance, de contrôles techniques, les abus d’alcool, de substance illicites, parfois de retrouver un véhicule volé, d'intercepter des personnes privées de liberté, bref, ces simples contrôles nous mènent parfois sur des affaires très lourdes", nous dit encore le policier Laurent Leroy. Un seul conseil donc : levez le pied ! Cela vous évitera les risques d'accident et mais aussi les contrôles qui peuvent parfois provoquer un stress inutile...

Nathalie Wacquez - Images : Patrick Lemmens






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte