TVCOM

Ramillies : l'église d'Huppaye en travaux après 30 ans d'attente

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 juin 2019 16:02  |   Ramillies

Le 3 juin est sans doute une date à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire d'Huppaye sur la commune de Ramillies. C'est en effet à cette date que le chantier de rénovation de l'Eglise Saint Jean-Baptiste a débuté. Un dossier qui aboutit après plus de 30 ans de blocage et un soulagement pour tous les défenseurs du patrimoine tant cette église classée est très aimée des habitants du village.

Il y a quelques années d'ailleurs, une pétition avait recueilli près de 2000 signatures afin d'appuyer ce dossier de rénovation. Au fil du temps, cette église classée s'est fortement dégradée. Elle était fermée depuis plusieurs années. Les paroissiens d'Huppaye avaient été invités à se rendre dans d'autres églises de l'entité.

Premier objectif : une nouvelle toiture

Dans un premier temps, les travaux vont se concentrer sur la rénovation complète de la toiture, de la nef jusqu'au choeur en passant par les clochers et clochetons. La structure de la charpente sera consolidée ainsi qu'une partie du plafond intérieur. Ensuite, place à des travaux de nettoyage des charpentes et à du plafonnage. A l'extérieur, une entreprise procèdera au nettoyage des façades.

Bref, une profonde rénovation qui a été subsidée à hauteur de 240 mille euros par la Région wallonne  sur un total de 430 mille euros de travaux. Vu que cette église est classée, les travaux sont contrôlés par le service wallon du patrimoine. C'est l'entreprise d'Eric Vlegels, un sous-traitant de la société Colen basée à Jodoigne, qui est en charge des travaux de toiture. Un travail qui doit être réalisé à l'identique, une difficulté supplémentaire mais qui ne fait pas peur à ce chef d'entreprise depuis plus de 20 ans dans le métier. Le chantier devrait durer 130 jours ouvrables. A condition que la météo ne joue pas trop les trouble-fêtes. 

Caroline Leboutte - Images : Dominique Tournay






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte