TVCOM

Entre coupure d'eau et faible pression, l'Est du Brabant wallon en a marre

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 11 avril 2018 17:49  

L'Est du Brabant wallon, parent pauvre de l'eau ? Il semblerait bien. "Ils concentrent les moyens là où il y a plus de monde, c'est-à-dire dans les villes" dénonce le bourgmestre d'Orp-Jauche, Hugues Ghenne. Entre coupure d'eau et faible pression, Orp-Jauche et plus globalement l'est du Brabant wallon en a marre.

Cela fait plusieurs jours que les habitants de Lathuy, dans la commune de Jodoigne sont sans eau potable suite à une ancienne canalisation qui se détériore. "La SWDE (société wallonne des eaux) a réalisé des analyses mais elle ne nous donne aucun résultat" témoigne une habitante de la rue du village à Lathuy.

"Tant que l'eau ne répond pas à 100% aux normes, on préfère dire aux habitants de ne pas consommer cette eau" précise Benoît Moulin, porte-parole de la Société wallonne des eaux. En attendant, de l'eau potable est mise à la disposition des habitants gratuitement mais pour combien de temps encore ? "Nous pensions que l'eau allait être potable ce mercredi, mais deux analyses sont encore négatives. On informera les riverains lorsqu'ils pourront consommer à nouveau l'eau du robinet sans danger" explique Benoît Moulin.

La rue du village et ses environs est un exemple parmi d'autres. L'est du Brabant wallon fait fréquemment l'objet de ce type d'incidents.

Un nouveau château d'eau

Les fuites d'eau et la faible pression de l'eau sont très souvent observées à Orp-Jauche. "L'entité d'Enine pose souvent problème car elle est en hauteur, explique la SWDE. Lorsque le Mont Saint-André qui l'alimente habituellement a un souci, c'est le château d'eau de Tourinnes qui vient en renfort. Seulement voilà, ce château d'eau ne donne pas assez de pression et Enine se retrouve, dans ce cas, avec une eau à faible pression." Pour résoudre ce problème, la SWDE prévoit un plan d'investissement de 30 millions d'euros pour l'est du Brabant wallon. Les habitants pourront voir un nouveau château d'eau à Beauvechain, plus de 50 kilomètres de canalisations reliant les différents réseaux de distribution locaux et des réservoirs ayant des plus grandes capacités de production. Tout cela pour l'horizon 2022.

 

Florence Gusbin - Images : Philippe Michaux

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte