TVCOM

Déception à l'Abbaye de Villers : le Manège à Bafouilles annulé !

 23 decembre 2021 16:03  |   Villers-la-Ville


C'est une des conséquences du CODECO d'hier : les spectacles intérieurs ne peuvent plus être organisés. Un coup très dur pour le secteur culturel. Exemple à l'Abbaye de Villers où c'est la douche froide. La Compagnie jodoignoise Tempo d’Eole et le Collectif français Azul Bangor s’apprêtaient à enchaîner huit représentations du Manège à Bafouilles, un spectacle équestre et théâtral à l’ambiance de Noël, à partir de dimanche après-midi. Mais les autorités en a décidé autrement. Tout doit être annulé.

Triste retour vers la Gironde

Le Collectif Azul Bangor, un groupe ami de la Compagnie Tempo d’Eole, était venu spécialement de France, de Gironde, plus précisément, pour jouer ce spectacle commun au sein des ruines de l’Abbaye. Il va maintenant falloir reprendre rapidement la route du sud et vivre les douze heures de trajet dans une ambiance plutôt triste. Pas question de s'éterniser à Villers-la-Ville. Chaque heure qui passe représente des frais à assurer. Les équipes se sont déjà mises au travail ce vendredi matin pour tout ranger et démonter. Il faudra trois jours pour que l'ensemble du matériel soit emballé.

Il faudra soutenir la culture

Cette annulation tombe au pire moment. Pour les compagnies, la période de Noël est extrêmement importante. C’est notamment à ce moment que les spectacles sont visionnés et éventuellement programmés plus tard par les opérateurs culturels. Le secteur aura besoin d’un soutien de poids de la part des instances politiques. Le public aussi peut agir. Les places pour le spectacle seront remboursées, mais il vous est tout à fait possible de faire un geste qui sera grandement apprécié. Du côté de l’Abbaye de Villers, on se désole de cette annulation. Cela avait déjà été le cas l’an dernier. Le site touristique reste par contre ouvert aux visites. Il est donc toujours possible de parcourir la magnifique exposition de clichés animaliers du photographe brabançon Michel D’Oultremont.

François Namur - Images : Samy Lamloum










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte