TVCOM

Festival Ô Chapô réunit les spectacles nés sur le domaine du Stampia

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 24 septembre 2018 10:40  |   Jodoigne

Nouveau défi pour les Baladins du Miroir qui inauguraient ce week-end la première édition du festival Ô chapô au sein du domaine du Stampia à Jodoigne. Au programme des animations artistiques pour tous les âges et dix spectacles différents. Des spectacles qui ont un lien tout particulier avec le Stampia : ils y sont nés !

Résidence d'artistes

Voilà quatre ans quand le domaine du Stampia à Jodoigne est devenu la maison des Baladins du miroir. Mais la troupe n'y vit pas seule puisqu'elle a décidé d'ouvrir le lieu à d'autres comédiens via une résidence d'artistes. « La tradition est de tous les deux ans organiser un festival avec les artistes qui ont été en résidence ici au Stampia. », explique Gaspar Leclere, directeur des Baladins. Étaient donc invités les artistes en résidence de 2016 et 2017. Certains spectacles en étaient même à leurs toutes premières représentations.

Du trapèze pour les malvoyants

Parmi eux, la compagnie de l'écho de l'air. Une troupe de cirque composée de trois jeunes femmes bourguignonnes. Leur spectacle de trapèze a une spécificité : inclure dans son public des personnes malvoyantes ou aveugles. Leur méthode ? Rendre par le son tout ce qui se passe sur scène. Les gestes des personnages bien sûr, mais aussi les bruits du trapèze. La compagnie est passée par la résidence d'artiste en mai 2017. « Mais on n'a pas encore beaucoup de dates derrière nous ! », explique Camille Jacquot, artiste. « C'est encore un spectacle qui évolue », continue-t-elle. Au moment de leur passage, les Baladins leur avaient proposé une adaptation : bander les yeux du public voyant pendant une partie du spectacle. Une idée qui met tout le monde à égalité !

 

Margaux Guyot






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte