TVCOM

Un camp scout brabançon touché par une 'mini-tornade' !

 25 juillet 2018 10:49  |   Chastre - Mont-Saint-Guibert

C'est un événement particulièrement impressionnant qu'a vécu une unité scoute de Chastre lors de son camp à Taverneur, sur la commune d'Houffalize (Province de Luxembourg) : une "mini-tornade" ! Celle-ci a décroché du sol leur tente, pourtant solidemment arrimée par des tendeurs.

Impressionnant !

Gaëlle Dauw encadre cette troupe d'une cinquantaine de jeunes, âgés de 12 à 16 ans, et qui sont originaires de Chastre mais aussi d'autres communes du Brabant wallon. "Cela s'est produit vers 17 ou 18 heures, ce mardi. Visuellement, cela ressemblait à une tornade. Le vent a pris dans notre tente, a soulevé tous nos tendeurs. Impossible de les retenir. C'était impressionnant ! On avait jamais vu cela. Certains ont eu peur, d'autres en ont rigolé ensuite". Le phénomène n'a, heureusement, pas fait de blessé. Par contre, même si les scouts ont retrouvé leur tente, celle-ci a été déchirée et est inutilisable. Il a fallu sortir la tente de secours que la troupe avait eu la présence d'esprit d'emporter avec elle. L'incident n'empêchera pas les scouts de poursuivre leur camp comme prévu, jusqu'à la fin du mois de juillet. Les autorités communales d'Houffalize se sont rendues sur place ce mercredi afin de s'assurer que tout allait bien.

La chaleur à l'origine

D'autres phénomènes du même type ont été observés ce mardi du côté de Bastogne, le long de la Nationale 4. En réalité, nous explique l'IRM (Institut Royal Météorologique), ces mini-tornades sont appelées dust devils, ou encore tourbillons de poussière. C'est le célèbre Benjamin Franklin qui les décrivit pour la première fois scientifiquement, après les avoir observés. "Ces dust devils se forment par ciel serein et se différencient donc des tornades classiques. C'est la chaleur qui est à leur origine, lorsque la différence de réchauffement entre le sol et l'atmosphère qui se trouve juste au-dessus est importante. Le tourbillon démarre du sol. Le diamètre des dust devils varie entre 1 et 50 m et ils peuvent atteindre une hauteur visible de plus de 500 m. Ils ne durent que quelques minutes. Les dégâts qu'ils peuvent infliger sont très limités mais ils peuvent tout de même déplacer des meubles de jardin, des parasols ou des objets légers sur de courtes distances. Nombre d'entre eux passent inaperçus car ils deviennent visibles uniquement lorsqu'ils entrainent de la matière avec eux". 

Lorsque c'est le cas, le phénomène est particulièrement impressionnant et surprenant, comme en témoigne la vidéo suivante, relayée par l'IRM. Elle fut postée le 7 juillet 2016 par Eric Iversen, un habitant de Leudelange au Grand Duché de Luxembourg. C'est la caméra de surveillance de sa maison qui avait filmé le tourbillon.

François Namur






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte