TVCOM

Laurent Demol (AFC Tubize) : "Tout était encore possible pour le maintien..."

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 30 mars 2020 17:15  |   Tubize


La saison de football a été définitivement arrêtée vendredi pour les divisions amateurs ainsi que pour les jeunes. Cette décision, prise par la cellule de crise corona de la RBFA (qui regroupe la RBFA, l'ACFF, Voetbal Vlaanderen et la Pro League), a son lot de conséquences. Parmi elles : l'AFC Tubize a été condamné à la relégation en D2 amateurs. Une deuxième culbute consécutive puisque les Sang et Or venaient déjà de subir une descente de D1B en D1 amateurs. "Il restait encore 18 points à prendre pour nous sauver", confie Laurent Demol, l'entraîneur des Tubiziens. "Tout était encore faisable. C'est dommage. Même si la décision d'arrêter la saison me semble logique."

Un dernier espoir ?

L'AFC Tubize peut toutefois espérer un changement de scénario dans les semaines à venir. Un maintien en D1 amateurs pourrait survenir en cas de changements (non-obtention de licence, fusion entre clubs, ...) dans les autres clubs de Division 1B et de D1 amateurs. Mais tout cela bien sûr à condition que les Tubiziens obtiennent eux-mêmes leur propre licence. 

Laurent Demol pas encore confirmé

L'ancien joueur de l'AFC Tubize avait repris l'équipe au mois de novembre 2019. Il n'aura pas réussi à maintenir les Sang et Or en D1 amateurs, bien qu'il restait normalement 6 rencontres à disputer. Et il n'est pas encore certain qu'il sera au commande de l'équipe première la saison prochaine. "Nous avons eu une discussion avec la direction ce matin pour discuter de l'avenir sportif. Les portes sont ouvertes des deux côtés pour que je reste l'an prochain. Mais la priorité aujourd'hui, c'est de voir dans quelle division jouera l'AFC Tubize la saison prochaine."

Les Tubiziens qui sont aussi confrontés à un autre dossier en cours puisque le club est sous procédure de réorganisation judiciaire jusqu'au 30 avril. Le tribunal de l'entreprise de Nivelles a déjà prolongé cette procédure. Celle-ci fait suite aux dettes de plus d'un million d'euros que le club traîne derrière lui.

Quentin Weckhuysen










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte