TVCOM

La campagne Cap 48 débute ce vendredi !

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 septembre 2018 16:24  |   Wavre - Brabant wallon

La campagne CAP 48 a débuté ce vendredi. Jusqu'au 7 octobre, vous aurez l'occasion d'acheter les Post-It à 10 euros proposés par de nombreux bénévoles sur le terrain, ou de tout simplement faire un don. La campagne se terminera en apothéose par la grande soirée du 7 octobre sur la RTBF. Chaque année, cette récolte de dons permet de financer de nombreux projets dans le domaine du handicap et de l'aide à la jeunesse. En Brabant wallon, plusieurs projets ont reçu un beau coup de pouce, notamment celui du Collège Notre Dame de Basse Wavre. Des aménagements pour les personnes à mobilité réduite ont été installés. 

100 000 euros de CAP 48

L’argent récolté chaque année par CAP 48 permet de financer différents projets, notamment en ce qui concerne l’accessibilité scolaire. Le Collège Notre Dame de Basse Wavre a bénéficié d’un apport financier de l’opération, l’an dernier. Des aménagements ont pu voir le jour pour moderniser et adapter les locaux. Pour mener à bien tout cela, il a fallu rassembler plus de 400 000 euros. Cap 48 a apporté 100 000 euros, le reste étant financé par la Région Wallonne, en majeure partie, mais aussi par l’école, via ses fonds propres et l’organisation d’une marche parrainée. En Brabant wallon, l’an dernier, 11 projets ont reçu l’aide financière de CAP 48. Cette année, 20 structures de notre province ont déposé un dossier et espèrent obtenir des fonds. Il est donc important de réserver un bel accueil aux très nombreux bénévoles de l’opération qui vous solliciteront à partir de ce vendredi pour vendre les Post It à 10 euros ou pour récolter vos dons.

La campagne CAP 48 sera aussi rythmée par des événements sportifs et médiatiques. Elle se terminera en apothéose le dimanche 7 octobre par la grande soirée télé en direct sur la RTBF. Les organisateurs espèrent faire mieux que les 5 800 000 euros récoltés l’an dernier.

François Namur - Images : Philippe Michaux






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte