TVCOM

La Reine Mathilde apporte son soutien aux jeunes en difficulté

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 04 juin 2020 16:22  |   Genappe


Sa Majesté la Reine a visité, ce jeudi, La Baïne à Houtain-le-Val qui fait partie de l'asbl Amarrage. Cette association est un service d'aide à la jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle aide et accompagne des jeunes de 3 à 18 ans qui vivent dans une situation familiale difficile en mettant l'accent sur la prévention. Sa Majesté a pris le temps d'écouter et même de jouer avec ces jeunes !

Des échanges... Et une partie de babyfoot !

Après avoir reçu un joli bouquet de fleurs, sa Majesté la Reine Mathilde a pris le temps d'écouter et de parler avec les adolescents qui résident au sein de l'asbl Amarrage. Cette longue discussion a, bien entendu, tourné autour du confinement mais également de leurs projets d'avenir. Car ici, l'équipe professionnelle travaille avec les jeunes pour favoriser leur développement personnel et pour renforcer les liens avec leur famille.

Après avoir rencontré les plus grands et même visité leur chambre, la Reine est allée s'amuser avec les plus petits. Sa Majesté a même disputé une partie de babyfoot ! Un moment insolite mais qui a réussi à créer du lien avec ces enfants qui ont vu, en la Reine, une femme accessible et surtout ouverte. "C'est quand que tu mettras ta couronne ?", demande une petite fille. Un moment de partage et plein d'émotions pour ces enfants qui traversent une période difficile. Un symbole également pour tout le secteur d'aide à la jeunesse qui n'a pas cessé de travailler durant ce confinement afin d'aider au maximum les jeunes qui en ont besoin. 

La Reine est d'ailleurs restée une heure de plus que prévu afin de savourer chaque instant avec les enfants. On le sait, notre souveraine attache une grande importance au bien-être mental des jeunes les plus vulnérables et notamment l'impact des mesures de confinement sur leur situation.

Florence Gusbin - Images : Samuel Francis










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte