TVCOM

La majorité MR-PS présente sa déclaration de politique provinciale

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 31 janvier 2019 16:54  |   Brabant wallon - Wavre

Quels sont les projets envisagés par la majorité MR-PS à la province ? De quoi seront faites les 6 années de leur mandature ? Les grandes lignes et plusieurs projets ont été dévoilés à la presse ce midi et le seront ce soir aux mandataires lors du conseil provincial.

Le BW lance Le Cube

Une méthode et un projet global au lieu d’une liste exhaustive d’actions : le collège provincial du Brabant wallon a changé ses habitudes lors de la présentation de sa déclaration de politique provinciale pour les 6 prochaines années. Il a voulu expliquer la façon dont il procède et va travailler durant cette mandature. La majorité MR-PS veut faire face à plusieurs grands enjeux comme assurer la stabilité budgétaire et recentrer certaines actions. Mais aussi répondre à sa façon aux aspirations citoyennes, c'est à dire en favorisant l'implication et non pas la participation citoyenne. Théâtre de cette implication citoyenne, notamment, le projet du Cube. Un espace d’idéation qui devrait s’implanter dans un bâtiment déjà existant et qui constituerait un incubateur d’idées et de réflexion.

L'écologie, transversale

Le Collège provincial veut aussi lancer un plan pour réussir la transition numérique du Brabant wallon et prendre une longueur d’avance dans la digitalisation du territoire, créer un espace de référence sur le vieillissement actif, miser sur l’enseignement et la culture pour développer une génération inspirée, impliquée et responsable, remplie d’esprit critique et d’analyse. La Province qui ne pouvait pas passer à côté d’une démarche écologique active veut enfin mettre en place un plan Colibri. Mathieu Michel en vient même à citer Pierre Rabhi.

Axée vers le territoire

Ces 6 années de mandature seront aussi marquées par les réflexions concernant l’avenir des provinces, évidemment. Une incertitude qui n’inquiète pas Mathieu Michel, dit-il. Le territoire du Brabant wallon existera, lui, toujours. Et c’est vers lui que s’oriente cette déclaration de politique provinciale, pas vers l’institution.

François Namur - Images : Samy Lamloum






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte