TVCOM

Ittre : La Valette en péril et sous le choc

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 novembre 2017 16:24  |   Ittre

Tout le secteur de la culture était en attente la semaine dernière de l'annonce des enveloppes financières allouées aux uns et aux autres dans la cadre des contrats-programmes. Surtout que cette année, comme l'avait annoncé la ministre de la culture Alda Greoli, l'enveloppe était conséquente avec 10 millions d'euros en plus soit 93 millions d'euros à se partager parmi des dizaines d'opérateurs culturels. Si certains peuvent avoir le sourire, comme l'Atelier Théâtre Jean Vilar, le théâtre des 4 mains, le Tof Théâtre ou encore les Baladins du miroir (ils reçoivent tous un subside plus important), d'autres comme le théâtre de La Valette à Ittre ou le Magic Land théâtre à Bruxelles sont consternés.

Plus aucun subside pour 2018 au théâtre de la Valette à Ittre

Seule une aide exceptionnelle sera accordée jusqu'en mai 2018. C'est tout simplement la mort de cette institution culturelle de l'ouest du Brabant wallon, commente-t-on du côté d'Ittre. Du côté des habitants, des autorités communales ou des responsables de la valette, on parle d'incompréhension, de colère ou de déception. Un recommandé de la ministre de la culture Alda Greoli (cdH) est arrivé ce mardi justifiant cette décision de non-subsidiation. Parmi les raisons, une programmation qui n'apparaît pas comme prioritaire, un rayonnement local mais trop peu national voire international ou encore le peu de collaborations avec d'autres opérateurs. Les responsables ont maintenant 60 jours pour introduire un recours et faire infléchir la décision. Ils demandaient 250 000 euros dans le cadre du contrat-programme alors que la ministre octroie une aide de 72 000 euros seulement jusqu'en mai 2018. La mobilisation des citoyens est importante pour sauvegarder ce fleuron de la culture qui faire vivre le coeur du village et participe à l'essor économique de la commune.

2 pétitions ont été lancées

Tout d'abord par l'échevin de la ruralité et du tourisme Christian Fayt avec pour titre "Sauvons le théâtre de la Valette à Ittre", l'autre qui est publiée sur internet sous le titre "Soutenons la culture et nos commerçants locaux". Toutes les forces politiques, institutionnelles et économiques de la province montent au créneau.

Le théâtre de la Valette n'est pas mort

En tous cas, pour son directeur, Pierre Pigeolet, le rideau n'est pas encore définitivement tombé. D'autant que des investissements d'1,5 millions d'euros devraient être consentis à l'avenir par l'IBW, l'intercommunale du Brabant wallon (propriétaire du bâtiment) pour agrandir la salle et moderniser les infrastructures. Un directeur qui pose aussi la question de la transparence des décisions prises par la ministre et par le conseil de l'art dramatique. En définitive, à La valette à Ittre, on vit une fin d'année difficile mais on espère avoir de bonnes nouvelles au tout début de l'année 2018. Affaire à suivre. 

Caroline Leboutte - Images : Samuel Francis






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte