TVCOM

The Third Wife et Sympathie pour le Diable, les grands gagnants du WaHFF 2019

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 octobre 2019 16:18  |   Waterloo

Plus de 5.000 spectateurs ont participé au Festival du film historique de Waterloo cette année. Une septième édition qui s'est cloturée, comme chaque année, par la remise des célèbres clions. Le prix du meilleur film a été attribué au film vietnamien "The Third Wife".

Quatre clions distribués

Le record d'affluence a été battu pour le festival historique de Waterloo avec près de 5.200 festivaliers. Cette année, huit films étaient en compétition pour les clions du meilleur acteur, de la meilleure actrice, du meilleur décor/costume et du meilleur film.

Beaucoup des films de la sélection portait un message fort. Notamment le film français "Sympathie pour le Diable" qui retrace les évènements vécus par le journaliste Paul Marchand à Sarajevo en 1992 lorsque 400.000 habitants sont pris au piège par les troupes serbes. Un film remarqué puisqu’il repart avec les clions du meilleur acteur et actrice mais également le prix du public et de la critique. Une reconnaissance appréciée par son réalisateur qui s'est battu pendant 14 ans pour porter cette histoire sur grand écran.

Autre grand gagnant de cette soirée, le film vietnamien "The Third Wife" qui remporte les clions du meilleur film et du meilleur décor/costume. Le film raconte l’histoire d’une adolescente qui devient la troisième épouse d’un riche propriétaire. Pour acquérir un statut, elle devra donner naissance à un garçon. Le jury a souligné l'importance du sujet traité, le talent des acteurs et la beauté des images.

Le meilleur documentaire

Dans la catégorie des films documentaires, "Opération Peter Pan" remporte le clion du meilleur documentaire. Une histoire qui retrace cet évènement survenu dans les années 60, où 14.000 enfants sont exfiltrés de Cuba. A l'époque, une simple rumeur pousse les parents à envoyer leurs enfants aux Etats-Unis pour les sauver du péril communiste. Des enfants qui sont devenus grands aujourd’hui et que le réalisateur a rencontré pour réaliser ce documentaire. Le jury composé de journalistes a souligné l’importance des petites histoires dans la grande histoire.

Florence Gusbin - Images : Vincent Vandestrate






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte