TVCOM

Activités en péril à la carrière d'Opprebais ? La commune et la SWDE discutent

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 10 juillet 2020 12:07  |   Incourt


Cela a débuté par une polémique autour d'arbres abattus, ça se finit autour d'une table avec la Société wallonne des Eaux (SWDE). Qui peut faire quoi et où ? La question se pose concernant le site de la carrière d'Opprebais où normalement aucune activité physique ne peut avoir lieu.

Le flou total

L'abattage de plusieurs arbres sur le site de la carrière d'Opprebais a fait naitre une polémique, il y a plusieurs semaines. Convaincu que l'endroit appartenait à la commune, Benoît Malevé, échevin, a autorisé l'abattage de quelques arbres sur le site. Or, le territoire appartient à la Société wallonne des Eaux qui en est l'exploitant. Suite à cette interpellation, la SWDE a finalement constaté que plusieurs activités prenaient place sur le site, alors que tout cela est normalement interdit. "C'est un site de captage d'eau, explique Benoît Moulin, porte-parole de la SWDE. Il y a une réglementation qui est assez stricte en Région wallonne pour protéger ce site de manière à éviter toute pollution de l'eau de nature chimique ou micro-biologique."

Pèche, plongée, triathlon... Certaines de ces activités ont reçu une autorisation il y a des années d'ici pour profiter de ce lieu impressionnant. Mais ce qui était possible dans les années 80 ne l'est plus forcément aujourd'hui. En attendant que tout soit mis à plat, ces activités sont à l'arrêt. Du côté de la SWDE, on prône le dialogue : "nous ne sommes pas contre l'autorisation de certaines activités tant que des conditions strictes sont fixées".

Par contre, l'évènement musical Songe d'une Nuit BW, ce 17, 18 et 19 juillet, ne pourra pas avoir lieu aux endroits initialement prévus. "Nous ne pourrons pas installer les scènes au bord de l'eau comme prévu, explique Benoît Malevé. Mais nous resterons à quelques mètres de cette eau, et cette fois, sur le territoire communal."

Les discussions entre les différents acteurs et la SWDE sont prévues dans les jours qui viennent pour rapidement trouver un compromis.

 

Florence Gusbin - Images : Adrien Broze.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte