TVCOM

Le Royal Nivelles est champion et retrouve le niveau national

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 mars 2019 17:45  |   Nivelles

Trois ans après leur relégation, les Nivellois retrouveront le niveau national la saison prochaine, à l'issue d'un championnat qu'ils ont dominé de bout en bout. Samedi soir, les hommes d'Eric Van Hoeck ont remporté leur 25ième succès. Aucune équipe n'est plus en mesure de les rattraper au classement. Le Royal Nivelles a donc été sacré champion de Régionale 1 alors qu'il reste encore trois matchs à disputer. Tout s'est en fait accéléré il y a 8 jours lorsque Mazy-Spy, formation de seconde moitié de classement, a tenu en échec le deuxième classé, à savoir SFX St-Michel Verviers. Une aubaine pour Nivelles qui n'avait du coup plus qu'une victoire à aller chercher pour remporter le championnat. 

Match serré

Cette victoire est donc tombée ce week-end. Déjà. Face à une équipe de Loyers qui ne pouvait pas perdre si elle voulait conserver des chances de se qualifier pour les playoffs. Les Namurois se sont donc rendus à la salle de la Dodaine avec la ferme intention de battre leurs adversaires. Ils ont d'ailleurs fait la course en tête dans le premier quart-temps. Et sont ensuite restés au contact des Nivellois jusqu'à la 25'. C'est alors que les aclots vont augmenter leur volume de jeu. Ils feront le break dans les dix dernières minutes pour finalement l'emporter 101-87. 

Objectif rempli

Mais ce succès aclot ne peut pas être réduit à un seul résultat. Toute la saison durant, la formation brabançonne a travaillé dur et en équipe avec un seul objectif en tête : conquérir le titre. Pour cela, les Nivellois avaient mis toutes les chances de leur côté, refusant de s'aligner en Coupe AWBB pour pouvoir se focaliser sur le championnat uniquement. Match après match, l'équipe est ainsi parvenue à élever son niveau de jeu jusqu'à disputer une des plus belles saisons de ces dix dernières années. 

Sylvain Guillaume - Images : Alix Mélis






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte