TVCOM

Spécialiste du demi-fond, Vanessa Scaunet a déjà tout d'une grande !

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 15 mars 2021 15:15  |   Nivelles


Il y a un peu plus d'une semaine, elle avait accroché une demi-finale sur 800m aux championnats d'Europe d'athlétisme indoor à Torun, en Pologne. C'est également là que nos athlètes belges avaient brillé en nous offrant cinq médailles. Deux en or, deux en argent et une en bronze. Tout comme la délégation belge, Vanessa Scaunet a donc réussi son rendez-vous européen. Elle ne s'était pourtant pas préparée à l'événement, préférant se focaliser sur sa saison de cross-country. Et puis il y a eu cette bonne idée de la Fédération belge d'athlétisme d'élargir la sélection nationale afin de donner un coup de pouce à ses membres qui n'avaient pas eu l'occasion de pouvoir défendre correctement leur chance de qualification pour l'Euro mais aussi de leur permettre de marquer des points au ranking en vue des JO de Tokyo. Quatorze athlètes ont finalement été ajoutés à la liste de ceux qui avaient réussi les minimas demandés par la Fédération européenne d'athlétisme, ce dont a profité l'athlète du RCABW, Vanessa Scaunet. 

Un avenir prometteur sur 800m

Originaire de Hal, l'athlète de 24 ans est arrivée en 2017 au sein du club nivellois. Elle y a rapidement trouvé du soutien ainsi que le côté familial et chaleureux du RCABW qu'elle était venue chercher. Crosswoman à la base, mais sans prétention, Vanessa Scaunet a pourtant déjà connu l'ambiance et l'expérience de championnats européens dans cette discipline avant de se tourner vers la piste et particulièrement le 800m, fin 2019. "Quand j'étais jeune, je faisais de tout. Puis en grandissant, j'ai dû choisir la discipline que je voulais faire et la distance. Et dès que j'ai couru un 800m pour la première fois, j'ai tout de suite adoré. Le 800, c'est devenu un amour. J'aime énormément". Après les championnats d'Europe, la jeune athlète vise à présent les Universiades qui auront lieu en Chine, l'été prochain. Vanessa Scaunet pense également au JO mais ne se sent pas encore à la hauteur d'un tel évenement. Ce sont les chronos de ces prochains mois qui parleront et à ce niveau-là, aucun doute, la Halloise a déjà montré ses capacités pour l'avenir. 

Sylvain Guillaume - Images : Samuel Francis










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte