TVCOM

Surprise à Orp-Jauche : l'Union Politique nouvelle est née

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 avril 2018 17:06  |   Orp-Jauche

Union politique. C'est le nom de la liste emmenée par le bourgmestre Hugues Ghenne lors des élections d'octobre. Surprise de taille, le MR, dans l'opposition, s'allie à cette liste. Ils vont donc ensemble se présenter devant l'électeur orp-jauchois sur une liste unique lors du prochain scrutin. Une alliance de bon sens, disent-ils, pour affronter les défis qui attendent les communes dans les années futures. C’est une annonce assez étonnante pour plusieurs raisons : tout d’abord parce que cela fait 12 ans que le MR n’a plus participé à une majorité sur la commune. Et les réformateurs se montraient même assez critiques quant au travail de l’actuelle majorité.

Visiblement, les différents protagonistes se sont parlés et sont tombés d’accord sur plusieurs points. Ils veulent par exemple conserver le caractère rural, gérer le moindre centime en bon père de famille ou encore développer le logement, la mobilité et inscrire la commune dans de grands projets culturels. Olivier Maroy, le député wallon MR rêve d'un grand festival du théâtre amateur.

Cela peut étonner aussi du côté de la liste union politique dont est issu l’actuel bourgmestre Hugues Ghenne. Elle avait obtenu 11 sièges sur 19 aux élections de 2012. Une majorité confortable mais que le maïeur et les autres membres de la liste souhaitent conforter avec cette nouvelle alliance qui pourraient les mener à engranger 17 sièges sur 19.

Et concrètement pour la campagne ?

C’est une liste unique qui se présentera à l’électeur orp-jauchois. Elle portera le nom d’Union Politique. Elle sera toujours emmenée par Hugues Ghenne. Les différents responsables politiques ont voulu un message clair et transparent pour les habitants. Pas de tractations en secret. Une alliance de bon sens avec des gens qui parlent le même langage, nous ont-ils dit. Leur volonté : être plus fort sur plusieurs dossiers face aux défis qui attendent les communes en terme de finances, de police ou de zones de secours.

On ne va pas se le cacher : la présence du MR sur la liste, c’est aussi une façon d'aller chercher plus facilement des subsides au niveau provincial notamment. Et pour les réformateurs, c'est une occasion rêvée de retrouver le pouvoir sur la commune. Reste que cela fait évidemment jaser du côté des exclus de cette alliance à savoir les formations Ecolo et Ensemble.

Caroline Leboutte - Dominique Tournay






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte