TVCOM

Pass sanitaire : "Le testing gratuit est philosophiquement plus inclusif"

 22 octobre 2021 16:08  |   Brabant wallon


Dans un peu plus d'une semaine, le pass sanitaire sera obligatoire en Wallonie comme c'est déjà le cas à Bruxelles depuis le 15 octobre. Un sésame qui vous sera demandé dans des activités qui touchent au sport, à l'horeca ou la culture. Du côté de ce dernier secteur, on accueille cette mesure de manière trés mitigée. "Je vais l'appliquer mais cela ne me plaît pas de jouer au gendarme. D'autre part, c'est aberrant de voir qu'en Flandre, on a laissé tomber beaucoup de mesures et qu'en Wallonie, on a une situation complètement différente", souligne Alexandre Kasim, gérant de deux cinémas en Brabant wallon et un à Bruxelles. 

Le testing gratuit comme solution

Dans certaines structures culturelles comme à l'Atelier Théâtre Jean Vilar et à la Ferme du Biéreau, on a décidé de mettre en place du testing gratuit. C'est d'ailleurs Gabriel Alloing, le directeur de la Ferme du Biéreau qui a été le premier à se lancer dans ce dispositif. "Nous avons appris en septembre que le fédéral fournissait des tests gratuits pour les opérateurs culturels. Nous avons fait la demande et nous en avons donc reçu. C'est un système qui se veut plus inclusif et qui n'est pas réservé uniquement pour les grosses structures", indique Gabriel Alloing. Une idée qui pourrait faire des émules. On sent chez l'ensemble des opérateurs culturels beaucoup de réticences à mettre le pass sanitaire en place même s'il n'est pas question pour eux d'outrepasser la loi. Un secteur qui doit encore attendre les protocoles précis et qui, dans l'attente, s'adapte une nouvelle fois à la situation.

Caroline Leboutte - Images : Adrien Broze










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte