TVCOM

Mouvement de grogne à Keolis, sous-traitant des TEC : 3 lignes touchées dans l'est brabançon

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 11 decembre 2019 11:29  |   Jodoigne

Un mouvement de grogne est né tôt ce matin à Landen (Brabant flamand) chez les chauffeurs de bus de Cintra (groupe Keolis), société privée sous-traitante des TEC. Le personnel pointe la pression exercée par la direction, de même que les conditions de sécurité précaires dans lesquels les chauffeurs doivent rouler.

D'abord limité au nord du pays, le mouvement s'est progressivement étendu en Brabant wallon et en province de Liège en cours de matinée. Dans l'est de la Jeune province, trois lignes ont été touchées par la grève :

  • la ligne 148 Gembloux - Landen
  • la ligne 339 Hannut - Tienen
  • la ligne 610 Hannut - Jodoigne via Jauche

La circulation sur la ligne 148 a toutefois repris en cours de matinée, indique Catherine Bes, directrice des TEC en Brabant wallon.

Une conductrice de bus de Keolis en grogne indique à l'agence Belga que "les nouveaux responsables sont en place depuis quatre mois et ils nous imposent de rouler malgré certains dangers, tant au niveau physique que matériel. Mardi, un collègue a dû faire une partie de son trajet sans freins. Le responsable du site lui a signifié de continuer tout en roulant prudemment. Le chauffeur a perdu du temps parce qu'il a néanmoins changé de véhicule et a été critiqué par les usagers à la reprise de son service".

Florentin Franche - Reportage : Adelin Massart - Images : Patrick Lemmens






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte