TVCOM

Les métaux des défunts vendus au profit d'une nouvelle fondation

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 14 octobre 2020 16:24  |   Court-Saint-Etienne


"Bâtisseur d'Étoiles", c'est le nom de cette nouvelle fondation officiellement créée ce mardi par in BW. Sa particularité? Elle sera financée par la vente des métaux récupérés à l'issue des crémations au crématorium de Court-Saint-Étienne.

Un but plus humain à la vente de métaux

Depuis sa création, il y a près de dix ans, l'établissement revend l'or, le titane ou encore le cuivre, générant ainsi quelque 50 à 60.000 euros de revenus chaque année. Jusqu'alors, cet argent servait à embellir les lieux, notamment par le biais d'œuvres d'art installées dans les jardins où les urnes funéraires sont entreposées. Mais cette pratique avait atteint ses limites. Dorénavant, l'intégralité de cet argent sera reversé à Bâtisseur d'Étoiles, une fondation qui aura pour vocation de soutenir les familles avec un ou plusieurs enfants souffrant de handicap lourd, de maladie orpheline ou toute pathologie lourde dont les frais sont difficiles voire impossibles à assumer.

En plus du soutien aux familles, seront financées la recherche dans le cadre de la lutte contre ces diverses pathologies ou encore les associations œuvrant dans le domaine des soins palliatifs et du deuil. Un comité scientifique présidé par l'éminent neurochirurgien Jacques Brotchi a été mis sur pied. Sa mission? Déterminer les études les plus pertinentes à soutenir et les familles qui auront le plus de besoin d'un soutien financier.

Pour l'heure, le compte de la fondation s'élève à quelque 110.000 euros. Outre la revente des métaux, le Conseil d'administration entend rassembler des fonds supplémentaires via la tenue d'événements appelant aux dons. Le logo, une étoile encadrée d'une main d'enfant, a été réalisé par la jeune Soumia Touil, élève de 6e année en infographie à l'IPES Wavre dans le cadre d'un concours organisé par in BW.

Florentin Franche - Images : Samuel Francis










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte