TVCOM

Les élèves de l'Athénée Royal de Wavre simulent une COP sur le climat

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 23 fevrier 2017 16:32  |   Wavre

Les élèves de l'Athénée Royal de Wavre ont participé au Climate Challenge, un projet mené par le WWF en collaboration avec le SPF environnement. Il s'agissait d'un jeu de rôle durant lequel chaque élève s'est plongé dans la peau de négociateurs de pays emblématiques. Le dossier du changement climatique était sur la table aujourd'hui. Et les élèves ont pu se rendre compte que trouver un accord n'est jamais évident.

Des intérêts qui s'affrontent

En se basant sur les exemples des COP de Paris ou de Marrakech, plusieurs pays avaient été choisi. Chacun était représenté par 4 élèves. "Nous, le Venezuela, nous sommes un gros exportateur de pétrole, mais malheureusement, c'est notre seul revenu. Nous n'avons aucune diversification et nous avons besoin de nous développer et de polluer, ce que nous n'hésiterons pas à faire s'il le faut. C'est pour cela que nous rentrons en négociation aujourd'hui pour peut-être trouver une solution et éviter de polluer", détaille Léa, complètement investie de son rôle. Léa et son équipe devaient défendre les intérêts bien spécifiques de leur pays, et essayer de négocier au mieux un accord avec les autres intervenants. Mais les intérêts de l'un sont souvent bien éloigné de ceux des autres. "La Zambie, c'est un pays pauvre qui ne pollue pas beaucoup et qui doit subir ce que les autres pays font", tempère Amélie. Son de cloche différent chez Alexandre, qui a pris place dans la délégation brésilienne : "Nous, on aimerait ne pas payer de taxes car nous n'avons pas pollution historique et si on doit se mettre à payer des taxes, il sera dur de s'en sortir pour se développer".

Très complexe en raison des intérêts divergents mais pourtant révélateur, ce jeu initié par le WWF permet aux élèves de mieux appréhender tous les rouages des négociations menées lors des conférences pour le climat. Il sensibilise également les jeunes aux questions environnementales et climatiques, essentielles à notre époque. "L'idée, c'est de sensibiliser les jeunes à la problématique du changement climatique mais aussi de les rendre acteurs de la société de demain. Ils pourront ainsi s'engager de façon citoyenne ou peut-être, dans un deuxième temps, de façon politique", synthétise la responsable éducation du WWF, Marie Suleau.

Quatre thématiques d'actualité ont été abordées durant ce jeu : la participation à un fonds pour le climat, la diminution des gaz à effet de serre, l'alimentation et les réfugiés climatiques.

François Namur - Reportage : Florence Gusbin et Philippe Michaux






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte