TVCOM

Les Brabançons wallons mobilisés pour le soutien aux réfugiés

 18 juin 2021 16:44  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


C’est dans un bâtiment situé le long du Parc de la Source à Louvain-la-Neuve, dans les anciens locaux de la Radio Antipode, que la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés vient d’installer son siège social wallon. Un endroit de lien qui accueillera de nombreuses activités. Les actions de la Plateforme sont, en effet, loin de se limiter à de l’hébergement d’urgence.

Le Brabant wallon particulièrement accueillant

Car le parcours d’un demandeur d’asile est loin d’être simple, il dure plusieurs années et le confronte à de nombreux obstacles dont le manque d’information. Les locaux de Louvain-la-Neuve vont permettre d’offrir, par exemple, un espace informatique, des renseignements et du coaching sur la recherche d’emploi ou d’un logement, des cours de français et bien d’autres choses. En comptant sur l’aide de partenaires comme la Ville, l’UCLouvain, le CRIBw, la maison médicale ou le migrakot. Tout cela viendra en complément d’un deuxième lieu, situé à Louvain-la-Neuve, où la Plateforme organise des collectes et des distributions de vêtement et de nourriture. Un endroit qui offre aussi un hébergement collectif. En Brabant wallon, de tels hébergements ont été mis en place dans 11 communes. Sans oublier les initiatives d’hospitalité individuelles. Les brabançons sont particulièrement mobilisés.

Une Plateforme de plus en plus professionnelle

Avec ce siège social néolouvaniste, la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés poursuit son expansion et sa professionnalisation. Depuis sa création en 2015, elle a bien grandi. Elle compte 40 000 membres et 70 salariés, et a déjà installé six antennes en Wallonie pour venir en aide aux personnes en migration. Aujourd’hui, on dénombre 9000 hébergeurs à travers le pays et 500 places structurelles. Cela permet de combler une partie des besoins, mais ceux-ci restent encore très important, malgré tout le travail de la Plateforme citoyenne.

François Namur - Images : Philippe Michaux