TVCOM

La MJ Antistatic de Tubize, une Maison des Jeunes Verte

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 12 juin 2018 16:36  |   Tubize

MJ Verte, c'est un collectif de maisons des jeunes qui veulent suivre la voie du développement durable. Si la structure a vu le jour en 2017, elle fait suite à un label du même nom soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Un label né grâce à une idée développée en Brabant wallon, à la MJ Antistatic de Tubize.

Inclure l'éco-citoyenneté

Ici à Tubize, on s’est lancé, il y déjà plusieurs années, et on a entrainé toutes les maisons des jeunes de la province dans la démarche. Loin d’être un concept théorique, MJ Verte, ce sont des réalisations concrètes sur le terrain. "C'est la volonté d'inclure l'éco-citoyenneté et la sensibilisation à celle-ci, dans les actions de la maison des jeunes. Ici, on a la chance d'être dans un super cadre et d'avoir un peu de terrain. Mais ce n'est pas non plus que des potagers, c'est aussi le recyclage, la récup', les ateliers, la communication - On travaille sur du papier recyclé -, les événements et les déchets. Ca veut dire faire le tri, faire attention à ce que l'on achète et ce qu'on vend à nos jeunes. Il y a la consommation...", détaille Jimmy Capozzi, l'animateur de la MJ Antistatic.

Au bar de la MJ, plus de sodas ou de bières de grands distributeurs, mais des produits locaux ou même fait maison comme le jus de pomme distribué gratuitement. On ne trouve plus de chips ou autre nourriture grasse. A l’atelier cuisine, ce sont les légumes du potager qui sont travaillés. Le potager, c’est l’espace de Laetitia. Au fil du temps, elle a sensibilisé les jeunes à la démarche. "J'ai commencé ici il y a 5 ans. Il y avait un magnifique terrain et je me suis dit que ce serait cool d'avoir un petit potager pour agrémenter l'atelier cuisine avec des petits légumes", se souvient Laetitia Roels. "On a commencé à travailler un petit bout de terre avec les jeunes. On s'est rendus compte que c'était super compliqué parce que c'est un terrain qui était abandonné depuis des années. Mais on a jamais lâché et ça fait 5 ans qu'on travaille chaque année la terre. Elle est de plus en plus généreuse avec nous et on récolte enfin les fruits du travail. C'est un laboratoire où on expérimente plein de techniques différentes, entre autres des techniques de permaculture, mais on reste toujours dans la culture naturelle, on utilise jamais de produits. A chaque fois qu'il y a un jeune qui arrive en disant : 'tiens, j'ai vu ça, ça a l'air chouette'...on se lance, on y va et on n'hésite jamais ! On a certains jeunes qui sont appliqués à 200%, qui viennent avec des idées, des initiatives, qui ont pris leur petite parcelle qu'ils gèrent de A à Z. Et d'autres qui viennent par petites touches".

Des plants et des idées

Le potager tubizien qui produit aussi des plants en surnombre, chaque année. Ceux-ci sont destinés à d’autres maisons des jeunes, comme celle de Waterloo, justement en visite pour s’approvisionner au moment de notre tournage. Ce sont aussi des conseils et astuces qui sont échangés. Et dans ce processus d’apprentissage et de partage, les jeunes sont bien présents. Tout un symbole, après avoir suivi les préceptes du projet MJ Verte pendant quelques années, ce sont les jeunes eux-mêmes qui conseillent et accompagnent les nouveaux arrivants.

François Namur - Images : Pablo Berckmans






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte