TVCOM

Une centaine d'étudiants de l'UCLouvain rassemblés pour demander la libération de Junior

 01 octobre 2021 15:55  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


Plusieurs étudiants, associations et kots-à-projet se sont mobilisés ce vendredi midi sur la place de l'université pour réclamer la libération de Junior, ce jeune Congolais de 20 ans, futur étudiant de l'UCLouvain et retenu depuis le 18 septembre au centre fermé Caricole à Steenokkerzeel. 

Arrêté dès son arrivée sur le sol belge

Junior Masudi Wasso a été arrêté directement par la police à l'aéroport de Zaventem suite à un contrôle. Il est depuis détenu arbitrairement en centre fermé. Selon le collectif de soutien à Junior, "tous ses papiers étaient pourtant en règle. La Communauté française a validé son diplôme, l'ambassade a donné son visa et vérifié sa solvabilité et l'UCLouvain a accepté son inscription".

Une pétition a été lancée par le collectif depuis mercredi. Elle a déjà récolté près de 6.500 signatures et va être envoyée dès ce vendredi aux autorités académiques ainsi qu'au cabinet de Sammy Mahdi, secrétaire d'État à l'Asile et la Migration. 

L'UCLouvain demande plus de clarifications

L'Université s'est positionnée sur le sujet. Elle confirme l'inscription de Junior en bac économie et gestion et ne comprend pas les raisons de cette arrestation. Selon Marthe Nyssens, prorectrice en charge des droits humains à l'UCLouvain, "d'un point de vue académique, tous les facteurs sont réunis pour que cet étudiant puisse rentrer à l'université et sur le territoire". L'UCLouvain confirme que l'étudiant a le profil pour rentrer de plein droit à l'université. 

En attendant un dénouement favorable du dossier, l'université a déjà prolongé la possibilité d'inscription jusqu'au 1er novembre et continue les discussions.

Delphine Gheysen - Images : Samuel Francis