TVCOM

L'élite mondiale du Scrabble Duplicate réunie à l'Aula Magna

 28 juillet 2022 15:17  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


Nous avons eu l'occasion d'assister à la première partie du Championnat du Monde de Scrabble Duplicate. Cette compétition réunit durant quatre jours 400 joueurs provenant de 17 nations différentes. L'évènement fait partie des 50e Championnats du Monde de Scrabble francophone à Louvain-la-Neuve. 

Une salle face à l'ordinateur

Contrairement à la version dite classique, le Scrabble Duplicate se joue face à l'ordinateur. L'objectif est de réaliser un nombre de points équivalent à ceux de l'ordinateur comme nous l'explique Jean-Michel Hubert, président de la Fédération belge de Scrabble : "C'est une formule différente de celle qu'on joue à la maison. Ici, on ne joue pas l'un contre l'autre mais on joue contre toute la salle. Il n'y a pas de facteur chance. Tout le monde joue avec les mêmes lettres". Les joueurs ont deux minutes pour jouer et connaissent par après la meilleure combinaison suggérée par l'ordinateur. 

"Les nerfs sont mis à rude épreuve"

Parmi les participants, on retrouve l'équipe belge. Ils sont plusieurs à être présents dans la salle ce mercredi et on peut parler de bon départ car un des joueurs belges a déjà réussi à égaler l'ordinateur pour cette première partie. Cela peut sembler anodin mais pour en arriver là, ça demande de la concentration et du contrôle. "Le plus difficile durant la compétition est de garder le contrôle de ses nerfs car il y a une certaine pression et on a parfois des tentations. On a envie de jouer un mot sans être tout à fait sûr que le mot soit correct. Et si jamais, on joue un mauvais mot, on a zéro et donc ça pénalise fortement sur le tournoi. Le plus dur, c'est donc aussi de rester concentré car c'est comme un marathon, c'est une épreuve d'endurance. Il faut donc faire au mieux pour les sept parties sans trop se compromettre au début", nous explique Bernard Selke, joueur de l'équipe belge. 

Le championnat de Scrabble Duplicate est réparti en sept parties et s'étale sur quatre jours, jusqu'au samedi 30 juillet. 

Delphine Gheysen - Images : Adrien Broze








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte