TVCOM

Jodoigne : La piscine fermée, des analyses effectuées

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 novembre 2019 14:57  |   Jodoigne

Si vous habitez l'Est du Brabant wallon, vous vous en êtes sans doute rendu compte. La piscine de Jodoigne est fermée depuis quelques jours. Une décision pris par le gestionnaire des lieux. Et vous ne le savez peut-être pas mais c'est l'Athénée Royal de Jodoigne qui s'occupe de la gestion du bassin sous forme de maintenance, d'ouverture et d'entretien.

Mardi passé, des problèmes techniques ont été soulevés dans les douches. Elles étaient inutilisables pour les personnes qui fréquentaient le bassin. D'autre part, les analyses d'eau ont révélés quelques anomalies. La décision a été prise de fermer temporairement la piscine en attendant les réparations et de nouvelles analyses par un laboratoire indépendant. 

La sécurité avant tout

La situation est loin d'être dramatique. Il s'agit ici avant tout d'un principe de précaution. Nous ne voulons prendre aucun risque pour les utilisateurs du bassin. La sécurité prime sur tout autre chose. C'est de la bienveillance vis-à-vis du public composé en grande partie d'enfants des écoles de l'entité et des membres de clubs sportifs. Dès que les feux seront de nouveau au vert, la piscine pourra réouvrir. Cela pourrait se faire dans les prochains jours. On est en attente des résultats des analyses,  selon le préfet de l'Athénée Frédéric Lapsin. 

Reste que les désagréments sont bien présents pour tous les utilisateurs tant le manque de piscines est criant dans la région. Et la piscine actuelle montre chaque année de plus en plus de signes de vétusté, elle qui a vu le jour dans les années 60. Tout le monde n'a plus qu'un rêve : que la piscine promise dans le projet de la Plaine de la Gadale voit vite le jour.

Caroline Leboutte - Images : Dominique Tournay






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte