TVCOM

Insolite : un hélicoptère de l'armée atterrit à Notre Dame de Basse-Wavre !

 01 fevrier 2018 17:21  |   Wavre

Vers 13h35 à Wavre,  un hélicoptère A-109 de la Défense a atterri sur le terrain de rugby du Collège Notre-Dame de Basse-Wavre. L’atterrissage fait partie de la ‘Poppy Flight’. Une action de la composante Air de la Défense, afin d’attirer l’attention de la jeunesse sur le 100ème anniversaire de la fin de la 1ère guerre mondiale. Pour le Brabant wallon, c'est le Collège Notre-Dame de Basse-Wavre qui avait été choisi pour accueillir cet hélicoptère, pour le plus grand plaisir des élèves de cet établissement scolaire, venus en nombre assister à cet évènement tout à fait unique.

Deux élèves à bord de l'hélicoptère

Ce jeudi 1er février, cet hélicoptère est passé dans toutes les provinces du pays et à Bruxelles-Capitale afin de délivrer dans 11 écoles un message symbolique de commémoration. A cause d’un schéma très serré, dû à des atterrissages dans ces 11 écoles, l’hélicoptère n'a pu rester au sol, moteur tournant, que pendant 5 minutes. Juste le temps d’embarquer et débarquer les passagers. Pour chaque école, 2 élèves ont participé  au vol de l’étape précédente à leur propre écoleLes 2 élèves du Collège Notre-Dame de Basse-Wavre ont décollé de Louvain et à Wavre, des élèves de Namur ont embarqué à bord.

Chaque école a réalisé une oeuvre ‘Poppy Art’

Ce travail est le symbole de la commémoration de la 1ére guerre mondiale et est remis aux étudiants de l’école suivante. Chaque école a reçu et exposera une oeuvre d’une autre école. Plus tard dans l’année, les différentes écoles seront invitées à déposer leur oeuvre d’art à la porte de Menin à Ypres lors d’une cérémonie. Le ‘poppy’ ou coquelicot est devenu le symbole de la 1ére guerre grâce au poême de John McCrae ‘dans Flanders Fields’. Cette action hélicoptère visait aussi a sensibiliser les jeunes aux carrières au sein de la Défense. D'ici 2023, l'armée va recruter 1200 personnes ( 600 soldats, 200 officiers et 400 sous-officiers).

Thibault van Raemdonck - Images : Samuel Francis