TVCOM

Emoi à Hamme-Mille autour du départ d'une institutrice

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 06 decembre 2018 17:07  |   Beauvechain

C'est une Saint-Nicolas particulière que les élèves de l'école fondamentale autonome de la Communauté française à Hamme-Mille ont vécu aujourd'hui. Ils ont appris que leur institutrice de 3ème primaire, France Bousman, prestait son dernier jour et serait remplacée demain vendredi par un professeur en provenance de l'athénée Maurice Carême de Wavre

Une décision aussi soudaine qu'incompréhensible pour la communauté éducative qui a décidé d'arrêter le travail aujourd'hui. L'association de parents s'est elle aussi mobilisée. "Cette institutrice est très appréciée des enfants et très impliquée dans l'école, explique Frédéric Heyneman, coprésident de l'association de parents. Et puis c'est inconcevable d'opérer un changement en pleine semaine et à la veille d'une période de contrôles."

Victime colatérale

En réalité, ce n'est pas l'institutrice qui est visée. Dernière arrivée, elle doit céder sa place à ce professeur nommé comme le stipule le règlement. Un professeur muté par mesure d'ordre. Ce qui n'est pas assimilable à une sanction explique-t-on du côté de la Communauté française. Pas de quoi faire retomber les tensions. Dans l'après-midi, la préfète coordinatrice de la zone s'est rendue dans l'école d'Hamme-Mille. Après la rencontre, on apprenait que l'institutrice pourra rester dans l'école jusqu'aux vacances de Noël. Elle ne sera mutée à l'athénée Maurice Carême de Wavre qu'à la rentrée. Cela dit, les représentants de l'association de parents ne perdent pas espoir. Ils feront tout pour que Madame Bousman puisse rester en place jusqu'à la fin de l'année scolaire. Dossier à suivre donc.

Pierre Thirion - Stéphanie Vandreck (Vivacité) - Images: Patrick Lemmens






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte