TVCOM

Deux superbes jardins brabançons à visiter ce week-end

 11 juin 2021 16:17  |   Lasne - Ottignies-Louvain-la-Neuve


Chaque week-end, des membres de l'association Nature et Progrès ouvrent leurs jardins bio au public. En voici deux à découvrir ce week-end, en Brabant wallon. Deux perles, cachées à Lasne et Ottignies : le jardin de la Vouivre et le jardin du Culot.

Un écosystème alchimique et poétique

Bien loin des pelouses martyrisées par des robots-tondeuses qui passent plusieurs fois par jour, le Jardin de la Vouivre est un véritable écrin de biodiversité. Virginie, designer paysagiste de métier, y laisse place aux plantes sauvages et spontanées. Arrivée dans cette maison du centre d’Ohain il y a 20 ans, Virginie a complètement transformé le terrain d’un hectare qui suit le cours de la pente. Elle y a créé des murets, des escaliers, des recoins et des jeux de haies pour installer des ambiances et un cadre idéal pour la biodiversité. Un véritable écosystème alchimique et poétique comme ellle le définit. Des espaces en terrasse au potager en passant par le verger, partout, la nature peut laisser libre cours à son foisonnement. Des petits panneaux informent le visiteur à propos des sauvageonnes et de leurs bienfaits, faisant ainsi perdurer un savoir ancestral. Le Jardin de la Vouivre est un jardin qui soigne. Tout ce week-end, Virginie Vermeersch y accueillera le public.

L'art dialogue avec la nature

C’est le cas aussi de Bénédicte Maréchal, éco-conseillère à Jodoigne, mais qui habite à Ottignies. Dans son jardin du Culot, elle laisse aussi beaucoup de place à la nature. Une nature qui prend place sur un terrain aménagé en terrasses, là aussi, mais dans le sens de la montée. Des murs en pierres sèches viennent marquer les séparations et faire la transition entre différentes ambiances. Bénédicte est également artiste, elle crée des oeuvres en bronze et en terre qu’elle fait dialoguer de façon très poétique avec la nature. Ce week-end, elle exposera ses créations dans son jardin. Elle a convié trois autres artistes à faire de même.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site de Nature et Progrès.

François Namur - Images : Adrien Broze