TVCOM

Champs piétinés : Les promeneurs se multiplient, les agriculteurs en pâtissent

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 mars 2021 12:07  |   Lasne


Depuis des années, les sentiers qui traversent les champs s'élargissent. En effet, par mauvais temps le chemin initialement prévu devient souvent boueux, certains préfèrent donc s'écarter sur le côté de manière à marcher au sec. Cette habitude semble annodine pour les promeneurs, mais de l'autre côté, ce sont les agriculteurs qui voient les abords de leurs champs s'abîmer.

Un manque à gagner

Une fois le sol tassé, le bandeau de terre n'absorbera plus l'eau, ce qui va le rendre boueux à son tour. C'est ensuite un effet boule de neige qui se crée et les chemins s'agrandissent petit à petit. En quelques semaines, ce sont des centaines de mètres de terrain qui ne sont plus cultivables pour l'agriculteur. "Les gens ne s'en rendent pas compte, ils ne voient même plus qu'à cet endroit là, c'est mon champ", nous confie Julien Theys, agriculteur dans la région d'Ohain. Ce manque d'attention de la part des promeneurs a un impact sur les récoltes de l'agriculteur : "Je remarque que la récolte est beaucoup moins bonne sur les terres qui longent les sentiers, à certains endroits il n'y a même plus rien qui pousse".

L'agriculteur a déjà installé des panneaux pour informer les passants, ceux-ci ne sont vraisemblablement pas assez visibles et ne sont pas respectés ou sont tout simplement arrachés et jetés dans ses champs. "Quand les récoltes sont hautes, je ne vois pas ce qu'il y a dans mon champ, ça m'est déja arrivé d'écraser un panneau ou encore des bouteilles d'alcool avec mes machines. Ces éléments se retrouvent dans le foin que je donne à mes vaches."

L'agricuteur espère que son message sensibilisera les promeneurs et qu'ils feront dorénavant plus attention à l'endroit où ils posent les pieds.

Adelin Massart - Images : Jérémiah Degeimbre










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte