TVCOM

Bouchons à l'entrée des recyparcs : "ne venez que si c'est nécessaire"

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 mai 2020 15:43  |   Brabant wallon


Depuis le 18 mai, les recyparcs du Brabant wallon ont repris leurs activités quasiment à la normale. Tous les matériaux sont à nouveau acceptés et la prise de rendez-vous n'est plus nécessaire pour déposer ses déchets.

Ce que l'in BW n'avait pas prévu, c'est l'importante affluence qui a été observée chaque jour depuis leur réouverture. "On a des files qui avoisinnent les 3 à 4 heures d'attente", précise Baudouin le Hardy de Beaulieu, Directeur général d'in BW, "ça pose un problème, pas tellement parce que les gens attendent, c'est leur choix, mais sur la voie publique puisque ces files se prolongent bien au-delà des zones prévues pour l'attente des usagers des recyparcs".

Résultat, certains riverains n'étaient même plus en mesure de rejoindre leur domicile autour du recyparc de Rixensart. Avec Wavre et Court-Saint-Étienne, ils constituent le trio de parcs les plus problématiques de la province. Ce mardi, le recyparc stéphanois n'ouvrira d'ailleurs pas ses portes avant 13 heures afin de ne pas interférer avec le marché hebdomadaire.

Un seul mot d'ordre : ne venez que si ce n'est pas indispensable. "On voit des gens qui viennent avec l'équivalent de trois seaux", raconte Baudouin le Hardy de Beaulieu. "On leur demande d'attendre un peu avant de venir." L'in BW martèle le message à qui veut l'entendre afin de ne plus rencontrer pareille situation. D'autant que les files ne se résorbent toujours pas après sept jours de réouverture complète.

Florentin Franche










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte