TVCOM

21 féminicides en 2020 : "Il n'en faut pas une de plus !"

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 novembre 2020 14:27  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et personnes AFAB (assigné.es femmes à la naissance) ce 25 novembre, le Collectif des femmes et d'autres associations ou groupements se sont retrouvés sur la place Agora de Louvain-la-Neuve pour une action symbolique afin de dénoncer ces violences sexistes et sexuelles.

 Fortes, fières, féministes et en colère !

Ce 25 novembre est l'occasion de dénoncer les violences physiques, économiques mais également psychologiques que subissent les femmes et personnes AFAB tout au long de l'année. En 2020, des actes inadmissibles sont encore commis chaque jour : 21 féminicides ont été enregistrés en Belgique depuis le début de l'année.

Sur la place Agora de Louvain-la-Neuve, 21 participantes ont décrit, en quelques mots, les conditions dans lesquelles ces 21 femmes sont décédées. Tuées par leur mari, leur petit ami ou même par leur fils, ces femmes sont des victimes de cette violence quotidienne. Et pourtant, cette violence ne s'arrête pas au chiffre 21. Elles sont des millions à subir une telle violence. En Belgique, plus d'1 femme sur 3 a subi des violences physiques et/ou sexuelles depuis l'âge de 15 ans.

Avec la crise sanitaire actuelle, les actions et les manifestations ont été réduites et pourtant, elles n’ont pas été annulées. En effet, ici, on parle de la "pandémie fantôme". Avec le confinement, les violences domestiques ont augmenté et les associations réclament une justice plus juste.

Florence Gusbin - Images : Samy Lamloum










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte